Accueil » Société » Un nouveau- né retrouvé amputé du bras, le cœur et le cerveau manquants

Un nouveau- né retrouvé amputé du bras, le cœur et le cerveau manquants

La présence d’un sac de riz contenant un coli suspect, découvert tôt le matin du mercredi 12 juin 2013 au pied d’un poteau électrique à Kalaban Coura ACI en Commune V du district de Bamako a été signalée au Commissariat de police du Xè arrondissement. En le fouillant, les agents envoyés sur les lieux ont été surpris de découvrir au fond, le corps mutilé d’un nouveau-né de sexe féminin au cordon ombilical non encore coupé.

Son bras gauche était amputé et à travers l’orifice de l’articulation, le cœur avait été arraché. Par ailleurs, le crâné était ouvert du côté de la nuque et le cerveau enlevé. Appel est fait aux agents de la Protection civile pour transporter le coli macabre à la morgue du Centre de santé de référence de la commune V.

De l’avis du médecin de la Protection civile, la mort est intervenue quatorze heures après la naissance.

La police  qui a ouvert une enquête  évoque deux pistes possibles au moins, notamment le trafic d’organes humains ou le sacrifice humain. Exit la piste des bonnes qui ne mutilent pas généralement leurs nouveau-nés. La semaine dernière, un sexagénaire a été interpellé devant un cimetière à Koutiala. Il  a conduit les policiers devant une tombe profanée dont le locataire, un enfant également avait été amputé d’un pied et d’un  bras. Une fouille du domicile du vieux a permis aux enquêteurs de saisir des  linceuls, des os humains et des armes.

Source: Malijet.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info