Accueil » Société » Un vigile meurt en pleins ébats sexuels dans sa guérite

Un vigile meurt en pleins ébats sexuels dans sa guérite

La mort est terrible. Elle peut survenir de partout. Même dans les moments de plaisir intense. C’est arrivé avec A.Y, vigile en service à la Riviera, au domicile de M.C, entrepreneur à la retraite. Le malheureux a été foudroyé par la mort alors qu’il voltigeait en plein 7ème ciel. A en croire des témoignages rapportés par nos sources, le dimanche 30 juin 2013, alors qu’il est à son poste, le vigile reçoit la visite de son amante, une vendeuse qui approche la cinquantaine et qui répond aux initiales de T.N.C. Est-ce sur son invitation ? On ne le sait pas.

"

En tout cas, les deux tourtereaux se laissent aller à une bonne causerie. Ils discutent de tout et de rien. Mais lorsqu’intervient la nuit, la nature de leurs causeries vire aux amourettes. Et à ce jeu, la flamme de l’envie sexuelle ne tarde pas à bouillonner en eux. Seulement voilà, A.Y ne peut déserter son poste pour aller « éteindre son feu» dans un hôtel. Et pourtant, l’envie est intenable. La vendeuse également en bave. Alors, pourquoi chercher loin ? Il nous revient alors toujours selon nos sources, que les deux amants choisissent la guérite servant de poste d’observation au vigile.

Dans ce local où il y a un petit lit de fortune, le gardien et sa dulcinée s’enlacent. Leurs corps vibrant au rythme frénétique de l’envie sexuelle. Le reste se passe de commentaires. Les choses auraient pu passer sous silence. Sans que l’employeur de A.Y, enfermé dans sa villa, n’en sache un seul petit bout. Que non, par la faute d’un gros malheur. En effet, quelques instants seulement après, on voit la vendeuse débouler de la guérite et aller tambouriner à la porte de l’entrepreneur. Lorsque ce dernier veut savoir ce qu’il se passe, dame T.N.C, laissant de côté tout scrupule, explique littéralement en pleurs.

A l’en croire donc, alors qu’ils étaient en pleins ébats sexuels dans la guérite, le vigile est subitement pris de malaise, avant de s’affaisser. Et à ce moment même, ajoute-t-elle, il est inerte. Le vieil entrepreneur court voir ce qui se passe. Il se rend alors compte, que son infortuné gardien de 47 ans est mort. Il se déporte immédiatement au commissariat de police du 18ème arrondissement et porte les faits tragiques à la connaissance des agents. Quelques uns de ces derniers se rendent sur les lieux pour le constat d’usage. Celui-ci effectué, le corps du pauvre A.Y est enlevé par les services des pompes funèbres. Vraiment terrible, de mourir ainsi, à la tâche….sexuelle.

Source: Le Soir Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info