Accueil » Société » Après les violences, Alpha Condé invité à se rendre à N’zérékoré

Après les violences, Alpha Condé invité à se rendre à N’zérékoré

Après les violences qui ont secoué la région forestière, le conseil islamique et chrétienne invite le président Alpha Condé à se rendre à N’zérékoré. Ces violences ont entrainé, selon  nos informations, plus d’une cinquantaine de morts, une centaine de blessés graves et d’importants dégâts matériels.

Tout a commencé par une histoire de vol qui se transforme en carnage et affrontements inter-ethniques, difficile à concevoir pour une population qui aspire  la paix, la quiétude sociale et convivialité. Pis,  le voyage inopportun dans une situation chaotique d’Alpha Condé à Abuja laissant derrière lui des populations les unes après les autres.
Interrogées sur place, certaines populations  de N’zérékoré estiment que    ‘’le président Alpha Condé n’a aucun respect à l’égard des populations de la Guinée en général, mais celles de la Guinée Forestière en particulier.’’ ‘’Au lieu d’aller faire du tourisme à Abuja, il aurait dû aller à N’zérékoré pour constater  les atrocités que Koniaké et Guerzé se sont infligés pendant ces violences’’ a   déclaré  Léno Albert, un natif de la région.

Le conseil islamique et chrétien, après cette regrettable situation dans cette  partie de la Guinée en appelle au calme et à la retenue pour abaisser les tensions et retrouver la convivialité, le bonheur de vivre en harmonie malgré la diversité  ethnique, linguistique, sociale et culturelle. Le conseil décrète deux jours (vendredi et Dimanche) de prières  pour le repos de l’âme des disparus et appelle le président Alpha condé  à se rendre dans la région forestière en tant que père de la nation pour signifier son attachement à sa population attristée.

En attendant que lumière soit faite sur cette tragédie, des mesures idoines devraient  être prises pour que jamais de telle situation ne se répète en Guinée.

A titre de rappel, en 1991 des  affrontements entre Koniaké et Guerzé avaient fait au moins 100 morts.  Les événements de Zogota, Saoro sont encore dans les esprits.  Malgré les promesses de faire la lumière sur ces évènements, les coupables n’ont jamais été appréhendés à plus forte raison punis.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info
00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info