Accueil » Sport » Mise en place d’une académie de foot : Ahmed S. Camara donne les dessous du retard

Mise en place d’une académie de foot : Ahmed S. Camara donne les dessous du retard

Le directeur général de la structure Ahmed management sport international (AMASI) était devant les hommes de médias ce vendredi 25 juillet pour dénoncer les manœuvres dilatoires et égoïstes de certains responsables du département en charge des Sports en Guinée qui piétineraient son projet de la réalisation d’un centre académique de football à Conakry.

Visiblement meurtri par ces actes ‘’dignes d’apatrides’’, Ahmed Sékou Camara célèbre sous le nom d’Ahmed de Paris s’est indigné face au non-respect du convenu intervenu entre sa structure et le ministre des Sports, Bantama Sow.

Dans ce convenu, il était annoncé l’arrivée de l’international camerounais Samuel Eto’o Fils pour prendre langue avec les autorités guinéennes en vue de la réalisation prochaine d’un centre de formation à l’intention des jeunes guinéens. Mais une fois la star au pays, le patron du ministère des Sports aurait fait semblant de tout ignorer sur la présence de cette dernière dans son pays.

‘’Eto’o qui a reçu un courrier officiel du ministre Bantama, a été frustré quand celui-ci lui a demandé le motif de son voyage sur la Guinée’’, a révélé le jeune agent-joueur.

‘’Du coup l’international camerounais s’est dit qu’il s’aventurait dans un projet sans issue bénéfique’’, a-t-il poursuivi.

Face donc à cette attitude de Bantama, Ahmed ’est dit déçu du ministre face à Eto’o à qui, il aurait pourtant fait comprendre que c’est sous les frais de l’Etat qu’il effectuait cette visite de travail en Guinée.

A la question de savoir que ce que lui a valu l’arrivée de son hôte, Ahmed avec un cœur affecté a indiqué que ça lui a coûté plus 209.000.000 GNF et qu’une partie même de cette manne financière serait toujours impayée au près d’une agence de voyage qui lui aurait fait confiance en lui accordant cette faveur.

Sur les motivations qui l’ont amené à initier ce projet, il a déclaré que c’est par amour de la patrie qui lui est si chère.

‘’Ce centre ne prendra pas toute la jeunesse, mais il constituera une tâche d’huile sur du tissu blanc, en créant bien entendu, une situation certaine à nos compatriotes’’. Ce qui contribuera selon Ahmed de Paris à considérablement réduire le taux de chômage en Guinée. Car, poursuit-il, ‘’on a plein de talents qui trainent dans nos rues de Conakry et qui, pourtant peuvent valablement vendre les images de notre pays à l’étranger’’.

Et de conclure : ‘’certains ont voulu être égoïstes en sabotant purement et simplement le projet, parce qu’ils n’ont rien eu, disent-ils. Mais moi-même Ahmed, pour ce projet, je n’en suis que l’initiateur ; c’est l’Etat qui devrait conclure le marché’’.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info