Accueil » Société » Un corps sans vie d’un expatrié blanc retrouvé à Coyah

Un corps sans vie d’un expatrié blanc retrouvé à Coyah

Vêtu d’un pantalon Jeans bleu-ciel avec un T-shirt blanc, recouvert d’un drap tacheté de sang par endroits et couché à même le sol, c’est l’état dans lequel le corps sans vie d’un expatrié blanc a été retrouvé ce jeudi 25 juillet dans un bas-fond situé près du fleuve Faranka aux abords de la nationale Coyah-Kindia, a-t-on appris de sources concordantes.

Les circonstances de ce drame ne sont pas encore déterminées. Selon nos sources, le corps qui n’est toujours pas identifié (parce que ne portant sur lui aucune pièce d’identification), aurait été découvert par un caporal-chef de l’Armée guinéenne qui travaillait dans une plantation non loin des lieux.

Aussitôt informée de cette découverte macabre, la brigade de recherche de l’Escadron départementale de Coyah, accompagnée des autorités préfectorales, communales et locales se sont rendues sur les lieux pour un constat à l’issue duquel aucune pièce n’a été retrouvée sur la victime. Le corps aurait été transporté à l’hôpital Ignace Deen de Conakry pour  une autopsie.

A rappeler qu’il y a une dizaine d’années, un corps sans vie d’un jeune d’une vingtaine d’années environ a été retrouvé dans la commune urbaine de cette même localité, avec des traces de poignarde sur le corps.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224  664 29 48 51

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info