Accueil » Politique » Législatives : Des électeurs ne retrouvent pas leurs noms sur les listes électorales

Législatives : Des électeurs ne retrouvent pas leurs noms sur les listes électorales

Après la révision des listes électorales, les citoyens sont invités depuis quelques jours à vérifier leur présence sur la liste nationale provisoire. De secteur à secteur des citoyens convergent  vers les endroits où ils ont été enrôlés. Cette seconde opération visait les électeurs qui n’avaient pas obtenu l’âge de voter lors de la présidentielle de 2010, les déplacés, et qui avaient des modifications à  apporter sur les noms, prénoms ou âge.

Au quartier de Kaporo-rail dans la commune de Ratoma, secteur 5, où notre reporter s’est rendu, des électeurs n’ont pas trouvé leurs noms sur les listes électorales. Certains d’entre eux ne cachent d’ailleurs pas leur amertume.  Ibrahima Diallo a été enrôlé dans ce secteur. Malheureusement, il ne retrouve pas nom, ni celui des autres autres membres de sa famille, confie-t-il.

D’après des responsables de la commission électorales, la multiplication des bureaux de vote qui sont passés de neuf mille à douze mille permettra de rapprocher les électeurs de leurs bureaux de vote. Mais cette situation reste loin d’être le cas sur le terrain.

Toujours à kaporo-rails, des membres d’autre famille  affirment  être très loin de leur bureau de vote, contrairement à la présidentielle. Pourtant, explique l’un d’entre eux, la famille n’a pas changé de localité. ‘’C’est une situation qu’on a du mal à comprendre’’, ajoute-t-il.

‘’Finalement,  nous avons retrouvé notre bureau de vote dans un autre secteur à une distance considérable, poursuit-il.

A 21 jours de la tenue des législatives, malgré les efforts fournis par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), toute une batterie de revendications et manquements sont signalés ici et là.

Récemment, des leaders de partis politiques de l’opposition ont attiré l’attention de la CENI sur le respect des accords politiques du 3 juillet. De l’autre côté,  des populations expriment leur mécontentement après avoir été omis sur la liste électorale nationale. ‘’On veut juste nous priver de notre droit de voter!‘’, s’exclame Ibrahima Diallo.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info
00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info