Accueil » Politique » Mise en œuvre de la stratégie des ‘’Droits de l’Homme et élections’’ : le HCDH-Guinée s’active!

Mise en œuvre de la stratégie des ‘’Droits de l’Homme et élections’’ : le HCDH-Guinée s’active!

A la veille des élections législatives en Guinée, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Guinée (HCDH-Guinée) a procédé au lancement des activités de la mise en œuvre de la stratégie des ‘’droits de l’homme et élections’’.

 Le Haut commissariat aux droits de l’Homme a toujours œuvré pour  la mise en place des mesures visant  à réduire  le risque de violation des droits de l’homme pendant le processus électoral, a déclaré Louis-Marie  Bouaka,  Représentant du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Guinée.

Ces mesures, poursuit-il, sont entre autres des plaidoyers, des sessions de sensibilisation de masse, des activités de renforcement des capacités des acteurs de la société civile et de la force spéciale pour la sécurisation du processus électoral (Fossel).

A travers ces actions pratiques sur le terrain, le Bureau du Haut commissariat nations unies aux droits de l’homme compte ainsi apporter son savoir-faire et son expertise aux autorités Guinéennes. Selon Louis-Marie Bouaka, l’objectif global de la stratégie d’accompagnement de son bureau,  est une réponse plus efficace aux risques de violences électorales et des violations des droits de l’homme, en particulier dans les zones à risques.

Parmi les activités réalisées sur le terrain,  M. Bouaka énumère le monitoring des droits de l’homme durant la période électorale ;  l’atelier de formation sur les droits de l’homme ; la lutte contre les discriminations et responsabilisations sociales des journalistes en période électorale ; la sensibilisation des populations pour une participation massive et citoyenne aux élections et l’instauration d’une culture de paix et de non-violence ;  et le renforcement des  capacités des officiers et agents de la FOSSEL sur leurs rôles et responsabilités en matière de promotion et de protection des droits de l’homme en période électorale.

Récemment, un comité de veille technique sur la violation des droits de l’homme a été mis en place par les autorités Guinéennes. Ce comité, annonce-t-on, recevra toutes les dénonciations de violation des droits de l’homme en provenance des citoyens, des partis politiques. Espérons que le peuple comprenne l’importance d’un processus électoral respectueux des droits de l’Homme.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info
00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info