Accueil » Société » Des jeunes demandent le limogeage d’Alhassane Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

Des jeunes demandent le limogeage d’Alhassane Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation

Les responsables du Mouvement des jeunes indépendants et démocrates de Guinée (MOJIDEG) ont animé une conférence de presse ce lundi à Conakry pour exiger le limogeage de certains cadres de l’Administration publique guinéenne dont le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Cette sortie médiatique des conférenciers fait suite à un conflit domanial qui a opposé deux communautés dans cette région de la Haute Guinée et qui a coûté la vie à deux citoyens dont les assassins ne seraient pas punis à la hauteur de leur forfaiture. Cependant, les personnalités impliquées dans cette action sont des proches du chef de l’Etat.

Selon les conférenciers, le village de Ballan  et de Wassaya seraient deux entités qui ont entretenu des relations plusieurs fois séculaires depuis leurs fondations respectives par deux frères et ce, dans une parfaite harmonie, disent-ils.

‘’Ce lien de fraternité longtemps entretenu, sera détérioré  au fil des ans suite à un conflit autour d’un domaine appelé Djikoudoumba, et qui seraient un hameau de Ballan où les populations de ce village pratiquaient cumulativement l’agriculture et l’élevage mais
exploitaient de l’or jusqu’en 2007 année à laquelle la quantité est devenue plus importante’’, ont rappelé les orateurs.

‘’Conscients du lien de parenté plusieurs fois séculaire qui a uni les deux localités, poursuivent-ils, nos parents ont fait appel à leurs frères de Wassaya pour une exploitation commune et qui n’a pratiquement duré qu’à peu près un an.

A en croire ces jeunes, les populations de Wassaya auraient profité de la générosité des habitants de Ballan pour s’arroger le titre de propriétaire de ce site ; vu leur proximité du domaine. ‘’Abusant de cette générosité, les frères de Wassaya ont revendiqué la paternité du domaine en brandissant comme argument, leur proximité dudit domaine par rapport à Ballan, et sont allés jusqu’à assigner Ballan à la justice’’, expliquent-ils.

Un arrêt rendu par la Cour d’Appel de Kankan reconnaitrait donc Ballan comme seul propriétaire légal de Djikoudoumba, ordonnant ainsi le déguerpissement pur, simple et définitif  des autres occupants ‘’illégaux’’ sur le domaine.

‘’Confiants des documents juridiques  leur permettant  de jouir de leur propriété, nos parents ont repris l’exploitation du domaine. Deux jours après, les habitants de Wassaya sont partis les agresser en ouvrant le feu sur eux ; faisant ainsi des blessés dont deux ont finalement succombé à leurs blessures’’ soutiennent les conférenciers.

‘’Quelques mois après un communiqué est passé sur la radio locale pour  demander la libération sans condition et sans aucune forme de procès ces criminels, sous l’ordre de la présidence selon le communiqué’’.

Face donc à ces agissements ‘’anti-démocratiques’’ et qui ne permettent pas une bonne cohabitation entre les populations, les conférenciers ont pointé un doigt accusateur sur certaines autorités proches  du président Alpha et originaires de Wassaya d’avoir sans l’accord du chef de l’Etat, ordonné la libération de ces présumés assassins, et dont ils exigent d’ailleurs le limogeage au sein de l’Adminidtration publique guinéenne. Ce sont le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Alhassane Condé (sur l’image) ; le chef d’Etat major particulier du président Alpha Condé au moment des faits, le général Bouréma Condé et Sékou Kourouma, le Haut commissaire à la réforme de la Fonction publique et à la modernisation de l’Administration pour le communautarisme dont ils ont fait preuve dans l’apport de solution quant au dénouement de cette crise.

Et pour finir, ils ont annoncé leurs prochaines démarches qui consistent à s’intéresser à toutes les localités où de tels affrontements ont été enregistrés ces derniers, notamment à Saoro, Zogotha et à Makono.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info
00224 664 29 48 51

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info