Accueil » Politique » Législatives du 24 septembre : 5.094.644, c’est le nombre d’électeurs pour 11.998 bureaux de vote

Législatives du 24 septembre : 5.094.644, c’est le nombre d’électeurs pour 11.998 bureaux de vote

Les électeurs pour les élections législatives du 24 septembre prochain sont de 5.094.644 électeurs pour 11.998 bureaux de vote retenus après les opérations de dé-doublonnage et le nouveau découpage électoral.  C’est du moins ce qui ressort de la conférence de presse animée par la présidente du Comité technique de suivi du fichier électoral, Madame Camara Djenabou Touré. C’était le lundi 9 septembre.

"

Concernant le fichier électoral qui fait l’objet de commentaire et supputation, Madame Camara a déclaré: ‘’par la grâce de Dieu, nous avons pu finaliser le traitement du fichier électoral. La CENI dirigée par le président Bakary Fofana a eu à faire deux révisions à titre exceptionnel. Pour ce faire, la CENI a  mis en place  des mesures de sécurité du fichier…’’

Les deux révisions exceptionnelles, poursuit la conférencière, ont permis à  la CENI de faire la consolidation des données. C’est un fichier qui a connu des traitements avec l’appui des experts nationaux et internationaux à travers des mesures de sécurité. Dont le monitoring et les dé-doublonnages interne et externe. C’est donc après l’affichage des listes provisoires et le traitement qui en a  suivi à partir de la base des données, que  la CENI a eu ce nombre de 5.094.998 électeurs,   a indiqué Madame Camara Djenabou Touré, Directrice Adjointe du Département Planfication.

Mme Camara Djénabou Touré a cité les différents types d’anomalies. A savoir la délocalisation des électeurs, les erreurs sur les données alpha numériques (noms et prénoms, cas de décès sans certificats de décès…). Mais toutes ces anomalies ont été traitées, rassure Madame Camara.

Parlant du découpage électoral par bureau de vote, la présidente du comité technique de suivi du fichier électoral a fait savoir qu’il y avait un découpage administratif dans lequel se trouvait le fichier de 2010 et que le nouveau dispositif a été bâti sur un nouveau découpage administratif validé en 2012.

‘’Dans ce nouveau découpage, il y a eu par endroits, l’éclatement des secteurs, quartiers ou districts.  C’est le samedi 7 septembre que la CENI a arrêté le nombre de bureaux de vote définitifs. Auparavant, à l’initiative de la CENI, les démembrements ont procédé à des projections des bureaux de vote qui avoisinaient les 14 milles.  Mais après les révisions exceptionnelles et la saisie des bureaux de vote dans la base des données, la CENI a procédé à l’affectation des électeurs par bureau de vote. Après ce travail, le constat était que 3 mille bureaux de vote projetés avaient moins de 50 électeurs. Donc il était question de faire un arbitrage qui a permis d’affecter 500 électeurs par bureau de vote comme le prévoit le code électoral. Ce qui donne 11.998 bureaux de vote retenus pour les législatives du 24 septembre ‘’, a-t-elle souligné.

Suite à une question, Madame Camara Djenabou Touré a démenti les allégations selon lesquelles, le fichier fait mention d’une réduction des électeurs dans les zones favorables à l’opposition, et une augmentation dans celles favorables au parti au pouvoir.

Avant le lancement de l’impression des bulletins, le comité technique de suivi des accords politiques du 3 juillet a signé un procès verbal certifiant que toutes les anomalies ont été traitées et corrigées.

Ce procès verbal a été signé par les deux experts représentants l’opposition, deux autres pour la mouvance, un cadre de la CENI, et deux experts internationaux de la Francophonie et de l’Union européenne.

In Ceniguinee.org

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info