Accueil » Politique » Baidy Aribot : ‘’Si le pouvoir se hasarde à tricher les élections comme il prétend le faire, il n’y aura pas un appel à la paix’’

Baidy Aribot : ‘’Si le pouvoir se hasarde à tricher les élections comme il prétend le faire, il n’y aura pas un appel à la paix’’

Dans une interview qu’il a accordée ce jeudi à nos confrères d’une radio privée de la place, le candidat à l’uninominale de l’Union des forces républicaines (UFR) dans la circonscription de Kaloum a menacé le pouvoir en place de ne pas appeler à la paix dans sa commune si les législatives y sont truquées.

D’entrée de jeu, Baidy Aribot a tout d’abord déploré le déploiement d’importantes sommes d’argent par le parti au pouvoir pour acheter, dit-il, la conscience des électeurs dans cette commune.

‘’Depuis que j’ai commencé à observer l’histoire politique de ce pays, je n’ai jamais vu autant d’argent déversé dans une circonscription électorale comme cette fois ci à Kaloum. Aujourd’hui, des bus du RPG Arc-en-ciel sillonnent cette commune en longueur de journée avec à leur bord des adolescents de moins de 15 ans, et qui sont payés à 50.000 GNF par jour. C’est extrêmement grave tout ça’’, a-t-il dénoncé.

‘’Ils auraient dû investir toute cette manne financière dans la mise en œuvre d’initiatives pouvant contribuer à la création d’emplois aux jeunes’’, a poursuivi Baidy.

Poursuivant son intervention, M. Aribot a indiqué qu’un pays ou un gouvernement devrait plutôt servir d’exemple en termes de moralité et de bonne gouvernance que de se mettre à corrompre des citoyens, en leur achetant la conscience.

Parlant des responsables d’entreprises qui apporteraient leur soutien au candidat du parti au pouvoir dans la circonscription de Kaloum, le candidat à l’uninominale de l’UFR dans cette commune  les a plutôt qualifiés de ‘’dindons de farce’’’ ; précisant par la suite qu’ils ne sont pas ses adversaires et par conséquent, ne l’intéressent pas.

Se montrant confiant de rafler la mise dans cette circonscription toujours chère aux pouvoirs précédents mais aussi au régime Condé, Baidy Aribot déclare créer un score fleuve entre lui et son principal challenger, Djibril Lévia Bangoura, ‘’si le scrutin est transparent’’.
‘’Je vais gagner à Kaloum. Et pour preuve, je donne un bonus de 2000 électeurs au RPG Arc-en ciel. S’il dépasse ce chiffre même si je suis déclaré vainqueur, je démissionne’’, a déclaré l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports.

‘’Mais avec les preuves de fraude qu’on a aujourd’hui de ces législatives en perspective, si le pouvoir se hasarde à tricher les élections comme il prétend le faire, il n’y aura pas un appel à la paix, parce qu’ils seront responsables de cette pagaille’’, a-t-il averti.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info
00224 664 29 48 51

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info