Accueil » Société » Trafic d’enfants : Quatre personnes interpelées

Trafic d’enfants : Quatre personnes interpelées

La direction des investigations judicaires PM 3 de Matam a présenté, ce mercredi 11 août deux présumées trafiquantes  et  leurs deux complices dans une affaire de trafic d’enfants. Selon notre information, ces malfrats  ont enlevé une fillette d’environ  8 ans dans le but d’aller la revendre hors du territoire guinéen.

Selon  Bernard Tinguiano,  chef de division protection des mineurs à la direction des investigations judiciaires PM3, c’est le dimanche 1er septembre dernier  qu’une fillette du nom de Bintou Cissé âgée d’environ 8 ans a été enlevée au quartier Cimenterie par Fanta Doukouré et Mariam Yansané.

Sur les circonstances de l’enlèvement, Bernard Tinguiano explique : « Fanta Doukouré est partie à Sonfonia à l’insu de sa grande sœur pour enlever la fillette. Arrivée au Km 36 où elles ont passé la nuit, Fanta Doukouré s’embarque le lendemain pour Coyah et Forécariah, en compagnie de la fille enlevée.  L’étape suivante du trajet les a conduite à Dakhagbé, où les complices Aboubacar Sylla et Yagbaoro les y attendaient. »

A en croire le chef de division protection des mineurs à la PM3, Bintou Cissé devait être vendue. « Les enleveurs ont pris la fillette  pour aller à la frontière entre la Guinée et la Sierra-Leone. Le nommé Yagbaoro devait les y conduire pour vendre la petite fille à 10 millions de Francs Guinéens. »

Malheureusement, Fanta Doukouré et Mariam Yansané s’opposent, car ne sachant pas quelle sera leur part de gâteau. Dans cette discussion, Yagbaoro informe l’équipe qu’il a participé à une affaire de trafic d’enfants. ‘’ J’ai déjà accompagné une personne pour vendre  son enfant à 100 millions’’, explique-t-il.

A  la frontière Guinéo-léonaise, Yagbaoro découvre que les demoiselles Fanta Doukouré et Mariam Yansané ne sont plus avec lui. Il decide de vendre la mèche à un chef de village.  Prenant acte, ce dernier a mobilisé le village pour rechercher les demoiselles. Finalement, elles sont appréhendées  au moment de l’embarquement dans une pirogue.

Interpellés, les accusés  ont été amenés à  la gendarmerie de Pamalap, puis à Forécariah avant d’être mis à la disposition de la direction d’investigation judiciaire.

Interrogée, Fanta Doukouré  reconnait les faits. Selon elle, « c’est cette fillette Bintou qui est l’homonyme à ma sœur que j’ai enlevée pour aller la revendre parce que je n’ai plus d’argent pour me traiter. Car ils m’ont jeté un sort donc j’ai trop dépensé pour mon traitement ».

Les deux femmes  ont reconnu les faits. Quant  à Aboubacar Sylla et Yagbaoro, ils ont nié en bloc  leur implication dans l’affaire. Cette affaire d’enlèvement d’enfants prouve à nouveau combien de fois, la souffrance humaine peut entrainer une décision fatale. La disparition d’enfants est toujours signalée dans certains foyers de la capitale guinéenne.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info