Accueil » Politique » Vers la célébration de la Journée internationale de la Paix

Vers la célébration de la Journée internationale de la Paix

En prélude à la célébration de la Journée internationale de la Paix le 21 septembre courant, les responsables de la représentation du Système des Nations Unies en Guinée ont animé une conférence de presse ce jeudi à Conakry pour parler de leurs contributions à la consolidation de la paix et au processus électoral.

La commémoration de ce 31ème anniversaire intervient dans un contexte particulier en Guinée,   au moment où le pays s’apprête à organiser des élections législatives attendues depuis 5 ans maintenant, et qui doivent mettre fin à une longue transition marquée de profondes crises sociopolitiques. Elle est consacrée à la commémoration et au renforcement des idéaux de paix entre toutes les nations et les peuples. En Guinée, elle sera axée sur la paix et au processus électoral.

Pour le représentant du Système des Nations-Unies qui estime que les évènements électoraux ont tendance à fragiliser le tissu social en Guinée, cette commémoration vaut tout son pesant d’or. ‘’Je crois que pour nous en Guinée, cette commémoration a une signification un plus importante, un peu plus particulière pour nous tous, à partir du moment intervient où le pays s’apprête à organiser des élections législatives attendues depuis 5 ans maintenant’’, a-t-il soutenu.

Anthony Ohemeng Boamah a ensuite invité tous les pays et tous les peuples à respecter le mot d’ordre d’arrêt des hostilités durant  cette journée. ‘’N’importe qui, n’importe où peut célébrer la journée de la paix. Il peut aussi simple que d’allumer une bougie à midi ; assis calmement en méditation pour faire une bonne action pour quelqu’un que vous ne connaissez pas’’,a déclaré le représentant du SNU.

De son côté, le représentant Haut Commissariat des droits de l’Homme, Louis Marie Bouaka (sur l’image) a entre autres cité en termes titre de contributions faites à la Guinée et qui restent encore à faire par son institution avant, pendant et après ces échéances électorales, l’appui au processus électoral, la formation et le déploiement de 140 moniteurs des Droits de l’Homme durant cette période, la contribution par la sensibilisation des forces devant sécuriser les élections, l’organisation des séminaires de formation à l’intention des journalistes en vue de couverture médiatique sans parti pris.

Réunis en Assemblée générale en 1982, les Nations Unies ont officiellement proclamé le 21 septembre date permanente de la journée de la paix en invitant tous les pays et tous les peuples à respecter l’arrêt des hostilités durant cette journée et à la commémorer avec des mesures éducatives et de sensibilisation du public aux questions liées à la paix. Et depuis, cette instance ne cesse d’encourager l’ensemble de l’humanité à travailler en collaboration pour gagner ce pari.

En marge donc de la rencontre de ce jeudi, les conférenciers entendent planifier plusieurs autres activités à Conakry avant la date proprement dite du 21 septembre courant.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info
00224 664 29 48 51

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info