Accueil » Politique » L’Opposition républicaine réitère ses exigences

L’Opposition républicaine réitère ses exigences

A moins de deux semaines de la tenue des élections législatives en Guinée, l’opposition républicaine s’est réunie en plénière ce vendredi au QG de l’UFDG. Au cours de la rencontre, l’opposition a noté une diminution injustifiée des bureaux de vote dans les localités réputées être fiefs de l’Opposition et ce, malgré l’augmentation du nombre d’électeurs. La plénière a été sanctionnée par la prise de décision de reprendre les manifestations pacifiques à compter du 19 septembre prochain, si toutefois la CENI ne prend pas en compte les revendications fondamentales de l’opposition. Déclaration.

‘’Une séance plénière de l’Opposition Républicaine s’est ténue le vendredi 13 septembre 2013 de 10h à 12h dans les locaux de l’UFDG à CBG – Hamdallaye. Au cours de cette réunion, les partis politiques de l’Opposition ont déploré l’absence de progrès réels par rapport aux revendications qu’ils avaient formulé dans leur déclaration du 10 septembre 2013.

En ce qui concerne le fichier électoral, aucun élément lui permettant de se prononcer sur sa fiabilité ne lui a encore été fourni. Au contraire, des indices persistants indiquent que beaucoup de doublons n’ont pas été arbitrés, que des omissions et des délocalisations arbitraires d’électeurs n’ont pas été corrigées.

En outre, l’opposition a noté une diminution injustifiée des bureaux de vote dans les localités réputées être fiefs de l’Opposition et ce, malgré l’augmentation du nombre d’électeurs.

Face à cette situation, l’Opposition Républicaine réitère ses exigences ci-après:

1.      L’édition par ordre alphabétique et l’affichage par CARLE pendant un délai raisonnable des listes électorales corrigées, permettant aux électeurs de s’assurer que toutes les corrections nécessaires ont été effectivement réalisées;

2.      La reprise du redécoupage électoral en tenant compte des réalités du terrain, de façon à permettre à tous les électeurs d’avoir accès à un bureau de vote situé à une distance raisonnable de leurs résidences et de pouvoir effectivement exercer leur droit de vote.

L’Opposition Républicaine demande à la communauté internationale qui s’est porté garante de la sécurisation du fichier électoral et de la mise en œuvre de l’accord politique du 03 juillet 2013, d’user de toute son influence pour la satisfaction de ces deux revendications légitimes.

A défaut d’une prise en compte diligente par la CENI de ses revendications fondamentales,  l’Opposition Républicaine reprendra ses manifestations pacifiques sur l’ensemble du territoire national, à compter du jeudi 19 septembre 2013. Elle invite en conséquence, ses responsables et militants ainsi que tous les démocrates guinéens à se mobiliser pour le succès de ces manifestations.

Conakry, le 14 septembre 2013.

L’Opposition Républicaine.‘’

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info