Accueil » Politique » ‘’Les élections ne seront pas transparentes’’, selon Dr Faya Millimono

‘’Les élections ne seront pas transparentes’’, selon Dr Faya Millimono

Le Président du Bloc Libéral (BL) est sorti de son silence sur le processus électoral. Dr Faya Millimono, entouré de quelques membres du bureau exécutif de sa formation politique, était face à la presse ce jeudi 2 septembre à Conakry.

A l’entame de la conférence, le Directeur de la Communication du BL, Aliou Bah a déclaré que son parti suit avec inquiétude la ‘’saga électorale qui constitue une tentative de mettre un terme à la marche laborieuse du peuple de Guinée vers la démocratie et l’Etat de droit.’’ Selon lui, le Bloc Libéral n’a cessé de se battre pour que justice soit rendue, rappelant que cette formation politique avait publié une feuille de route qui, selon M. Bah, pouvait permettre au peuple de Guinée de d’organiser sereinement en 2015 des élections générales (présidentielles, législatives et municipales), afin dit-il, d’éviter la précipitation au risque de faire de la Guinée un pays d’élections et non un pays de développement.

Malheureusement, déplore-t-il, les propositions du BL ont été méprisées par la majorité de la classe politique.

Concernant le fichier électoral, explique le directeur de communication, notre parti avait signalé que ce fichier électoral ne reflète pas la réalité démographique du pays. A l’en croire, c’est le résultat d’un tripatouillage du fichier de la Sagem et d’un grossissement artificiel de l’électoral favorable au RPG-Arc-en-ciel et à ses alliés.

Pour sa part, Faya Millimono, dont la formation politique ne participe pas aux prochaines consultations électorales, est convaincu que les législatives Guinéennes ne seront pas transparentes.  ‘’A Labé,  où j’ai séjourné ces derniers jours, il y a quelqu’un qui m’a appelé pour me dire qu’il détenait la carte d’électeur du porte-parole Aboubacar Sylla. C’est pour vous dire que ces dysfonctionnements sont réels’’, ironise-t-il.

Pour le président du BL, c’est aux leaders politiques qui ont pris l’engagement d’aller à ces élections, de prendre leur responsabilité. Avant d’inviter le peuple à rester mobiliser pour, dit-il,  la poursuite du combat pour la mise en place effective de l’Etat de droit, ainsi que pour la rupture totale avec les pratiques qui sont à l’origine du retard de la Guinée, après plus de 50 ans d’indépendance.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info