Accueil » Société » Le journaliste Dione Abdoulaye aurait quitté la Guinée

Le journaliste Dione Abdoulaye aurait quitté la Guinée

C’est sans doute une bonne nouvelle, pour la famille du jeune rédacteur en chef du groupe de presse Farafina/Eclair –Dionuspeople. Une source sûre indique que le célèbre journaliste people aurait réussi à s’échapper de son lieu de détention. Arrêté courant mai 2013, après la publication d’un article mettant en exergue les relations extra conjugales de la première dame de la république de Guinée avec le baron de la drogue en Guinée Moussa Traoré.

dioneJusque-là porté disparu, une source proche de la convention des journalistes en danger, a indiqué à notre rédaction qu’Abdoulaye Dione, âgé seulement d’une vingtaine d’années, qui a vu sa vie basculer après cette publication, aurait réussi à tromper la vigilance des gardes pénitenciers sur une île de Conakry où il était détenu à la discrétion générale du pouvoir en place.

Après une longue attente de sa famille qui a perdu les nouvelles de leur fils Abdoulaye Dione, c’est l’inquiétude qui se lit sur le visage des prents et amis.

Joint au téléphone par notre rédaction, le président de l’ONG pour la défense des journalistes menacés «  convention de journalistes en danger », Don de Dieu Agossou n’a pas souhaité donner plus de détails sur cette information. Il s’est par ailleurs réjoui en déclarant: « Il faut dire que je suis très content pour lui, si cela s’avérait, car pour l’instant nous n’avons pas d’information officielle le concernant, du coup nous restons méfiants et continuons à appeler l’aide, en faveur de ce jeune dont le péché a été de faire des révélations sur un baron de la drogue avec la femme la plus puissante du pays, vu qu’elle est première dame, et un baron de la drogue ».

Pour finir M. Agossou a lancé un appel à la communauté internationale et autre association qui milite pour les droits de l’homme «  au-delà de son statut de journaliste Dione Abdoulaye est avant tout un homme, raison pour laquelle, j’interpelle les autres associations qui militent dans ce sens à nous épauler pour sortir ce jeune journaliste de ce pétrin, je profite aussi de cette tribune pour demander à la communauté internationale, de venir en aide à tous ces journalistes persécutés dans l’exercice de leur fonction et qu’ils arrêtent de croire à ce que le pouvoir raconte, il ne faut pas se voiler la face, on connait la situation des journalistes dans ce pays ».

Il est important de signaler que depuis l’avènement du professeur Alpha Condé au pouvoir, une dizaine de journaliste vivent en exil. Et la question revient toujours, quel texte de loi pour protéger les journalistes en Guinée ?

Mariam Diallo, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info