Accueil » Politique » La Guinée célèbre la Journée mondiale des Nations Unies

La Guinée célèbre la Journée mondiale des Nations Unies

La République de Guinée a, à l’instar des autres pays membres de l’ONU, célébré de jeudi 24 octobre, la Journée mondiale des Nations Unies. Le 24 octobre marque le jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies en 1945.

"

La cérémonie a été rehaussée de la présence d’une forte délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre, Said Fofana, de la présidente et du deuxième vice président du CNT, Rabiatou Sérah Diallo et Mohamed Saliou Sylla, des représentants des institutions internationales et missions diplomatiques accréditées en Guinée, des associations de femmes pour la paix et de nombreux élèves venus des 5 communes de la capitale.

À l’occasion de cette 66ème Journée de l’ONU, le coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Guinée a, dans sa communication, parlé de l’engagement de son institution à œuvrer en faveur de la paix et du développement dans le monde.

Selon Anthony Kouakou Ohemeng Boamah, la célébration de la Journée des Nations Unies permettrait aux Etats de comprendre que la planète reste leur patrimoine commun et que leurs problèmes pourraient être résolus grâce au dialogue et à la coopération.

‘’La   Journée des Nations Unies nous offre l’opportunité de saluer la contribution de notre organisation commune au progrès de l’humanité. C’est aussi l’occasion d’explorer les possibilités d’aller plus loin dans nos actions et de renforcer notre système de coopération avec les Etats, afin que les Nations Unies soient un meilleur outil de promotion de la paix et de réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)’’, a confié le coordonnateur résident du système des Nations Unies.

Plusieurs actions auraient été menées cette année par les nations à travers le monde. Mais le coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Guinée reconnait que de grands défis restent encore à relever.

‘’Les affrontements qui font rage en Syrie constituent notre plus grand défi en matière de sécurité. La vie de millions de personnes dépend de l’aide fournie par le personnel humanitaire de l’ONU. Les experts des Nations Unies travaillent main dans la main avec leurs collègues de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Et nous faisons tout notre possible pour parvenir à une solution diplomatique qui mettra fin à ces souffrances qui n’ont que trop duré’’, a déclaré M. Boamah.

‘’Notre défi le plus urgent consiste à faire du développement durable une réalité. Grâce aux Objectifs du millénaire pour le développement, la pauvreté a été réduite de moitié’’, a-t-il poursuivi.

Et pour donc agir utilement dans un monde caractérisé par des interconnexions de plus en plus denses, Anthony Ohemeng a indiqué combien il est impératif pour les Etats d’être plus unis.

Instituée par l’ONU lors de son Assemblée générale de 1945, la journée du 24 octobre est traditionnellement marquée par des réunions, des conférences-débats et des expositions consacrées aux objectifs et  au succès de l’Organisation.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info