Accueil » Société » Table ronde autour du dialogue intergénérationnel à Conakry

Table ronde autour du dialogue intergénérationnel à Conakry

La consolidation du dialogue entre mère et fille était en toile de fond d’une table ronde ce vendredi 1er novembre à Conakry. Cette rencontre est une initiative du centre Femme citoyenneté et paix (Fecpa) avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Guinée.

"

A l’entame de la rencontré, la conseillère des affaires publiques et culturelles de la représentation diplomatique américaine, Kimberly Phelan a déclaré que les nations qui ayant embrassé les idéaux d’égalité et d’inclusion ont émergé de manière stable, pacifique et prospère. Selon Mme Phelan, lorsqu’un pays encourage l’autonomisation des filles à poursuivre leurs rêves, ils ne remplissent pas seulement une obligation morale de base. Pour elle, ce pays réalise pleinement son potentiel économique et social.

Cette journée est importante, car elle consolide le dialogue mère et fille existant dans le cadre familial, a souligné Koulako Kamissoko, présidente du club Fecpa. Elle a par la suite souhaité que cette journée de consolidation du dialogue entre mère et fille doit être mis à profit afin d’apprendre à éviter les obstacles qui se dressent sur la voie de la promotion féminine. Pour elle, il faut saisir cette occasion pour élaborer des stratégies de synergie d’actions des filles auprès des femmes, mais aussi recueillir un certain nombre de dispositions et d’actions pour une plus grande implication des filles dans les mouvements féminins.

Poursuivant, Koulako Kamissoko a exhorté les mères à ne pas accepter un rideau de fer entre avec leurs filles. Avant de les inviter à privilégier le dialogue fondé sur la base de la réussite et la fortification de la solidarité féminine.

Choisie comme femme modèle au cours de cette rencontre, Madeleine Maka a insisté sur le fait qu’il ne doit plus y avoir de sujets tabous entre mère et fille. ‘’Les mères doivent accepter d’échanger avec ses filles, notamment sur le cas du virus du Sida afin qu’elles puissent se protéger face à cette maladie’’, a-t-elle indiqué.

Au terme de cette journée entre jeunes filles et femmes, la directrice du Centre Fecpa, Mme Michel Sonna Koundouno, s’est réjouie de la qualité des débats qui ont enrichi la rencontre. Le dialogue, dit-il, est le gage certain de raffermissement de la solidarité féminine. Au regard de ces échanges,  de nouveaux impératifs s’imposent notamment la tenue d’une rencontre sur l’état des lieux du mouvement féminin en Guinée, et l’implication des femmes à tous les niveaux, a-t-elle conclu.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info