Accueil » Société » Le dernier passeport de Boubacar Demba Camara

Le dernier passeport de Boubacar Demba Camara

Cet homme au regard direct et puissant, c’est bien le « Dragon de la chanson africaine », Boubacar Demba  Camara, que le Djembé d’Or de Sélect Communication, dirigée par Jeannot Williams, célèbre cette année en sa douzième édition. Cette image est un scoop de GCI. Elle est extraite par nos soins du dernier passeport de l’inimitable chanteur guinéen. Un document dont nous publions en exclusivité quelques pages pour que vous soyiez informés de certains de ses derniers voyages.

"

La famille Camara, en mettant à la disposition de l’initiateur de cet événement culturel, pour la première fois, ce document personnel de l’artiste disparu, a voulu que tous ses admirateurs y aient un libre accès, en toute transparence. C’est cette volonté que GuineeConakry.info veut amplifier en partageant avec vous, et avec beaucoup de sensibilité cette espèce de « relique » professionnelle qui témoigne même du retour du corps de Boubacar Demba Camara, le 5 avril 1973, des suites d’un accident de la circulation survenu à Dakar le 31 mars de la même année.

QUESTIONS SUR LE  ‘’  DRAGON DE LA CHANSON AFRICAINE ‘’

*********************************************************

1* Comment Aboubacar Demba Camara, le Dragon de la Chanson africaine a-t-il fait la différence ?

–     Par le  travail de fouille, la quête de l’originalité, le respect de la tradition, le goût de la modernité

2* Quels sont les thèmes majeurs  de sa fulgurante carrière musicale accomplie en 10 ans (1963-1973) ?

–         La patrie : Béni Baralé, La Guinée, N’Wato m’Baralé, Armée guinéenne, etc.

–         L’amour : Fatoumata, Camara Mousso, Moussogbè, etc.

–         La mort : Boiro, Demba, etc.

–         La vie : Whisky Soda, Mamy Wata, Tentemba, Waraba, Mborin, etc.

–         Dieu : Alla lakè, Balakè, Dagna, etc.

3* Pourquoi plus de 40 ans après, Demba est-il un compagnon

quotidien des Guinéens ?

–         Sa capacité et sa rapidité de saisir les réalités sociales pour les traduire en chants, en cris, en poésie qui marquent pour toujours, par ce qu’ils sont de tous les âges.

–         Lecteur impénitent d’Alexandre Dumas, il avait l’idée de la mort chevillée à l’esprit et cet état de pensée était une source de motivation profonde et constante pour lui.

4* Quelles sont les dates-repères de la vie de cet extraordinaire artiste ?  

–         1944 : Naissance à Conakry, 1963 : Engagement dans le Bembeya Jazz à Beyla, 1966 : Avec A. Barroso à Cuba, 1973 : Accident mortel à Dakar

5* Ce que je retiens de l’artiste Demba et du Djembé d’Or

–         La vision de Demba et la fusion avec Bembeya Jazz National.

–         Commémorer Demba, c’est célébrer le Bembeya Jazz National.

–         L’initiative de JB Willy est à saluer, et mieux à imiter, pour faire de la Guinée, un pays où les arts et les artistes sont honorés pour la qualité et la beauté de leurs œuvres, car la vie sans les artistes serait vraiment triste !

Lu sur Guineeconakry.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info