Accueil » Société » Recrudescence de l’insécurité à Conakry : Dépassé, l’Etat fuit ses responsabilités !

Recrudescence de l’insécurité à Conakry : Dépassé, l’Etat fuit ses responsabilités !

Dans une interview  qu’il a accordée mercredi dernier à nos confrères de la radio Espace, l’officier de la communication du Haut commandement de la Gendarmerie nationale a fait une des communications les plus décriées de son histoire.

Appelé par les animateurs de l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ au sujet de l’attaque perpétrée la veille contre trois magasins au grand marché de Madina, le commandant a déclaré que la Gendarmerie n’est pas prête à envoyer ses éléments à l’abattoir ; faisant ainsi allusion au dit marché où il ferait obscur la nuit.

‘’Nous ne pouvons pas envoyer les enfants des autres à l’abattoir. Les enfants, ce sont les éléments de la Gendarmerie nationale. Et l’abattoir, Madina, le principal marché de la capitale et poumon de l’économie guinéenne en proie à un véritable assaut de bandits armés’’ , a-t-il déclaré.

Pour donc inverser cette tendance, Mamadou Alpha Barry a invité les commerçants à l’achat des lampadaires, en vue de mieux sécuriser leurs commerces.

Mais ces propos de l’officier de communication ont vite retenti au sein des populations qui n’ont pas manqué de commentaires face à ces déclarations. Certaines se demandent à quoi servent les taxes que paient ces commerçants.

Et d’autres citent le dédouanement faramineux qu’on prélève sur ces opérateurs lors du dépotage de leurs colis en provenance d’autres contrées.

Par contre, nombreux sont les observateurs à imputer cette autre qualité de la communication du commandant Barry au fait qu’il écrit souvent les propos à tenir avant de faire une quelconque sortie médiatique pour lire.

Mais pour le cas spécifique de cet entretien, poursuivent ces analystes, le commandant ne savait pas qu’il allait intervenir dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ sinon qu’à la dernière minute. D’où, ce dérapage dans ses propos.

Rappelons que le centre des affaires de Madina fait la cible depuis quelques mois des attaques perpétrées par des hommes lourdement armés et habillés pour la plupart en uniforme militaire. Ces bandits sèment la terreur et dévalisent boutiques et magasins avant de partir avec des butins à quelques encablures d’une Gendarmerie pourtant érigée pour traquer les bandits.

Mady Bangoura pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info