Accueil » Économie » Alpha Condé dément les rumeurs de vente du Port autonome de Conakry

Alpha Condé dément les rumeurs de vente du Port autonome de Conakry

Depuis près de trois semaines, des rumeurs dans la capitale font état de la vente du port autonome de Conakry A peine rentrer du forum d’Abu Dahbi, le président Alpha Condé a rencontré vendredi la section syndicale de de l’Association de la gestion de la main d’œuvre portuaire (Agemap).

Au cours de la rencontre, Alpha Condé a apporté un démenti catégorique  à une éventuelle vente du port autonome de Conakry au groupe Bolloré. Selon nos confrères du bureau de presse de la présidence qui cite le Chef de l’Etat, la convention entre la Guinée et le groupe Bolloré concerne  l’extension du quai à une profondeur de 9 à 13 mètres. Ce qui va permettre aux gros porteurs d’accoster à Conakry, et la construction d’un port sec à Kagbèlen pour éviter la pollution et les bouchons  dans la circulation occasionnée par les gros camions. Selon les autorités, le groupe Bolloré fera du Port autonome de Conakry un port hautement compétitif pour soutenir durablement la croissance de l’économie guinéenne et gagner de larges parts de marché dans les pays enclavés. ‘’ Comme nous n’avons pas d’argent. Nous donnerons le port à celui qui est capable de le rendre plus compétitif. Evidement, cela ne plait pas à beaucoup de gens  qui racontent des histoires dans la cité’’, a lancé Alpha Condé.

Le secrétaire général de la section syndicale de l’Agemap a saisi l’occasion de la visite du Numéro 1 Guinéen pour demander la prise en charge des dockers du port et l’augmentation de leur salaire. Une rencontre est prévue entre Alpha Condé et la section syndicale pour trouver une solution à ces deux doléances qui passera par le recensement biométrique des travailleurs du port à l’image des autres services.

La visite du président Alpha Condé au port au Conakry intervient quelques semaines après celle du premier ministre qui également  apportait un démenti à cette rumeur de vente du port. Mohamed Saïd Fofana déclarait au cours de cette rencontre avec les professionnels du secteur portuaire que le port autonome de Conakry est un patrimoine national qui ne peut pas être privatisé. ‘’Ce n’est même pas envisageable’’, insiste-t-il.

Pour rappel, le Groupe Bolloré en prenant la gestion du terminal à conteneurs du port de Conakry en mars 2011 pour une durée de 25 ans, a prévu un plan d’urgence de 150 millions d’euros dès les trois premières années pour un investissement total de 500 millions d’euros sur la durée de la concession.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info