Accueil » Politique » Assemblée Nationale : Deux députés de moins pour l’opposition

Assemblée Nationale : Deux députés de moins pour l’opposition

Les deux députés élus sur la liste du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn) ne siégeront pas à l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Cette décision a été rendue publique au cours d’une plénière tenue ce jeudi par l’opposition républicaine, a appris VisionGuinee.Info.

Ce parti justifie cette décision par les irrégularités constatées lors du scrutin législatif du 28 septembre dernier et dit vouloir respecter la volonté des militants à la base.  ‘’Après la proclamation des résultats provisoires par la CENI, la Cour suprême devait statuer sur ces résultats. Au lendemain de cet arrêt rendu par cette Cour, l’opposition a décidé de ne pas reconnaître ces résultats. Chaque parti devait consulter sa base’’ a rappelé Faya Bourouno, chargé de communication du Pedn.

Et d’ajouter : ‘’ Le PEDN s’est engagé dans cette opération, respecter cette démocratie. Lors de ces consultations, la majorité des militants et responsables du parti se sont prononcés en faveur de notre non-participation au parlement’’. Même si ce parti dirigé par l’ancien premier ministre, Lansana Kouyaté,  ne siège pas à l’hémicycle, Faya Bourouno rassure que cette formation reste et demeure de l’opposition.

Quant à l’opposition républicaine, elle a, dans une déclaration,  pris acte que le Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn), tout en réaffirmant son appartenance à l’opposition, ne siègera pas l’assemblée nationale.

Prenant en compte les positions exprimées par leurs bases et structures respectives, tenant compte des plaidoyers de la société civile et des souhaits formulés par la communauté internationale, les autres partis membres de l’opposition républicaine, ont décidé de faire siéger leurs députés élus à l’Assemblée Nationale issue des élections législatives du 28 septembre 2013.

Cette décision de l’opposition est motivée  par des raisons essentielles notamment la possibilité pour ses députés d’empêcher l’adoption inappropriée de lois susceptibles de remettre en cause les acquis démocratiques et les libertés fondamentales, peut-on lire dans une déclaration rendue publique ce jeudi.

Ce vendredi 13 décembre, au cours d’un entretien accordé à Radio Espace, Sidya Touré annonce que des négociations sont en cours afin de ramener le Pedn à l’Assemblée nationale. Une information confirmée par Faya Bourouno sur les ondes de la même radio. En attendant l’aboutissement de ces négociations, l’opposition se retrouve privée de deux députés à l’hémicycle.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info