Accueil » Société » Insécurité à Conakry : la police déterminée à traquer les malfrats

Insécurité à Conakry : la police déterminée à traquer les malfrats

Jeudi 12 décembre, des organisations de défense des droits de l’homme pour dénoncer ‘’l’insécurité grandissante’’ en Guinée. Les manifestants avaient remis un mémorandum d’alerte au ministère de la sécurité et de la protection civile. 24 heures après cette marche,  les autorités en charge de la sécurité ont annoncé une série de stratégies pour lutter contre le phénomène d’insécurité qui préoccupe les populations et défenseurs des droits humains.

 En effet, les derniers développements sur la recrudescence du banditisme,  les assassinats et attaques dans la capitale guinéenne est l’épineuse question qui reste la préoccupation principale des acteurs en charge de la sécurité et de la protection civile.

Devant un parterre de policiers, le nouveau Inspecteur général de la police nommé par décret présidentiel en début de semaine, a été intronisé devant des officiers, sous-officiers, hommes de rang et cadres du ministère de la sécurité ce vendredi 13 décembre.  C’est le Directeur général adjoint de la police, le Colonel Sékou Mara qui a fait lecture du décret de promulgation le Directeur général de la police au grade d’Inspecteur général de la police. Cette nomination est suivie par plusieurs autres réformes parmi lesquelles figurent figure le statut particulier de la police, l’évaluation de la police, et le recensement biométrique des agents de sécurité.

Le tout nouveau Inspecteur général de la police Mohamed Garé a signifié à ses hommes la nécessité de produire de résultats positifs pour, dit-il,  mériter la confiance des populations et maintenir la paix et la quiétude dans la cité. Vu les avancées obtenues depuis le lancement ces derniers jours de la patrouille mixte (policiers, gendarmes et les brigades anti-criminalité), M. Garé insiste sur la nécessité d’une bonne collaboration entre forces de sécurité et les populations pour mettre hors d’état de nuire les malfrats où qu’ils se trouveraient.

Par ailleurs, l’Inspecteur Général de la police promet aux populations que ‘’plus jamais un criminel arrêté et déféré  dans une maison pénitentiaire ne se retrouvera dehors’’. Cette mesure prise sera appliquée dans sa globalité pour le bien être des populations et assurés  leur sécurité, rassure-t-il, appelant ses hommes à être sur le terrain jour et nuit.

Présent à cette cérémonie,  le ministre de la sécurité Madifing Diané a loué les efforts fournis par les troupes de police sur le terrain mais souhaite un nouvel élan vu la recrudescence des actes criminels dans la cité. Et pour finir, invite est faite à la collaboration des populations afin de pouvoir de traquer les malfaiteurs où qu’ils se trouvent dans la capitale guinéenne et environs.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info