Accueil » Économie » Bilan 2013 et perspectives 2014 de l’UE en Guinée

Bilan 2013 et perspectives 2014 de l’UE en Guinée

Le Chef de la Délégation de l’Union européenne en Guinée, Philippe Van Damme a conféré dans la matinée du lundi 16 décembre avec les hommes de medias. Objectif, dresser le bilan de l’année 2013 de son institution, et annoncer les perspectives  pour 2014.

Selon Philippe Van Damme, en 2013, l’aide de l’UE à la Guinée a été limitée à la mise en œuvre du reliquat des contrats signés dans le cadre du 9ème Fonds Européen de Développement  (FED) de 2000 à 2007, des projets d’urgence dans le cadre du 10ème FED de 2008 à 2013 et le financement d’action ad-hoc sur le budget européen.

Le montant total de l’aide fournie à la Guinée par la délégation de l’UE en Guinée en 2013 est de 30 millions d’Euros. A cette aide directe s’est ajouté le déploiement d’une mission d’observation électorale de trois mois avec pour mandat d’observer en toute neutralité le déroulement des élections législatives et de fournir une évaluation globale du processus électoral.

Le 12 décembre dernier, le Conseil européenne a,  dans un communiqué officiel, indiqué que les conditions sont remplies pour la reprise complète  de la coopération de l’Union européenne avec la République de Guinée au titre du 10e Fonds européen de développement.  Cette reprise de la coopération entre l’UE et la Guinée est motivée par la tenue d’élections législatives inclusives et pacifiques le 28 septembre 2013, qui marque un pas très important pour le retour vers l’ordre constitutionnel et la consolidation de la démocratie en Guinée.

L’année 2013 a été une année difficile en Guinée, selon Philippe Van Damme. Contrairement à 2012, nous terminons l’année sur une lueur d’espoir d’une dynamique plus positive avec notamment la tenue d’élections législatives inclusives et pacifiques, l’organisation de  la Conférence des partenaires et investisseurs de la Guinée à Abu Dhabi les 24 et 25 novembre 2013, qualifiée d’un grand succès, et enfin la tenue à Conakry du 40ème Conseil des Ministre des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) qui illustre le retour de la Guinée sur la scène internationale.

‘’La Guinée peut compter sur l’appui et l’accompagnement de l’UE pour mettre en œuvre ses engagements en terme de gouvernance, de réformes indispensables pour créer un climat d’affaires plus propice pour pouvoir amorcer cette dynamique de croissances durables et équitables auxquelles les citoyens ont droit’’, rassure le diplomate européen, Philippe Van Damme.

Avant la fin de l’année 2013,  annonce le Chef de la délégation de l’UE, 200 millions d’euros seront engagés pour des activités qui vont s’étaler sur 3 à 4 ans en moyenne, auxquels s’ajouteront les fonds du 11ème FED dès fin 2015.

Début 2014, l’allocation du 11e FED devrait être décidée. Même si le montant définitif n’est pas encore confirmé, M. Van Damme rassure que ce fonds ne devrait pas être inférieure à celui du 10e FED et deviendra disponible au cours de 2015.

En termes de perspectives, l’année 2014 s’annonce très intéressante, aux dires de Philippe van Damme qui précise que la reprise du 10ème FED connaitra une montée en puissance progressive. A titre d’illustration, explique-t-il, l’UE va initier un appui conséquent au secteur de la justice et à la réforme de l’Etat et poursuivra ses actions en matière de Réforme des Services de Sécurité.

Une synthèse de Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info