Accueil » Société » Les fêtes de fin d’année et les accidents de la route

Les fêtes de fin d’année et les accidents de la route

Les fêtes de fin d’année et de nouvel an que s’offrent bon nombre de citoyens tournent parfois au drame. A Conakry, comme à l’intérieur du pays, la célébration de ces fêtes tend bien à rimer avec les accidents meurtriers sur la route.

A Labé, ce sont au moins 25 cas d’accidents de circulation ont été enregistrés à Labé à l’occasion de la fin d’année, auxquels une personne a trouvé la mort et 26 autres ont été blessées, a rapporté jeudi une radio locale. Ces accidents de circulation dont 22 cas de motos, ont été enregistrés par les services de l’hôpital régional de Labé qui diagnostiquent 15 cas de plaies traumatiques, 9 cas de confusions corporelles, 5 fractures, 4 traumatismes crâniens avec perte de connaissances, et la mort d’un jeune d’une trentaine d’années.

Au Centre-ville de Kindia, l’excès de vitesse et la mauvaise conduite seraient à l’origine d’un autre accident de circulation impliquant deux motards et un taxi. Le drame s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi en face d’une briqueterie. Bilan, 3 morts dont une femme en état de famille.

Selon le constat de la police routière, le conducteur de l’une des motos, Kalil Cissé serait à l’origine de ce tragique accident. Il est entré en collision avec une autre moto en provenance de Foulayah, alors qu’il tentait de dépasser en 3e position un taxi avec à son bord deux passagers. Le choc était si violent que l’épouse de Kalil Cissé  a été éjectée sur le capot du taxi qui l’a drainé à plus de 40 m avant de l’écraser. Quant aux deux motards, ils ont été mortellement atteints à la tête.

Selon des statistiques officielles, 1600 accidents de la circulation dont 383 décès ont été enregistrés du 1er janvier au 25 décembre 2013 en Guinée. A Conakry, pour la période de janvier à juin 2013, 566 cas d’accidents de circulation ont été enregistrés entrainant la mort de plus de 60 personnes et 158 blessés graves.  La plupart de ces accidents, aux dires des autorités en charge de la protection civile, sont causés par plusieurs facteurs liés au conducteur, au véhicule, à la route, aux conditions de circulation.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info