Accueil » Société » Son patron était son amant !

Son patron était son amant !

Après avoir terminé ses études, la charmante Sétou n’a pas du tout chômé. Elle trouva du travail au sein d’une entreprise de la place. Mariée à Karim et mère d’un enfant, elle s’est lancée dans une aventure peu orthodoxe qui lui a coûté cher en cette soirée du vendredi 27 décembre 2013.

N’a-t-on pas coutume de dire que trente jours au voleur et un jour au propriétaire? Elle avait  une poitrine ferme et arrogante et d’un charme à faire monter l’adrénaline d’un travesti.

C’est ainsi que son patron de Badra n’arrête plus de fantasmer sur son employée à chaque fois qu’il se retrouve avec elle. Plusieurs mois se sont passés sans que la passion brûlante qui bouillonne les viscères du patron ne s’apaise. Il ne rêve que d’une seule chose : goûter la vertu de dame Sétou. Quand Sétou est devant son ordinateur, le patron s’arrangeait à passer à côté en lui faisant des chatouillements et la dame s’excusait pensant que c’était de sa faute. Quand cela devint une habitude, elle ne disait plus rien. Au finish, elle a cédé aux avances de son employeur sans résistance dans le bureau avec des propositions flatteuses.

Le Don juan de Badra lui a arraché ce qu’elle a jusque là, jalousement préservé pour sa dignité et par fidélité à celui qu’elle aime. Ainsi donc, Karim est devenu un mari cocu. A partir de ce jour, chaque fois que les instincts de Badra s’éveillaient, Sétou était appelé à la rescousse dans le bureau. La jalousie s’est même installée du coup au sein de l’entreprise à cause des faveurs que Sétou recevait de la part du patron. Depuis lors, les comportements de Sétou ont changé envers ses collègues et même envers son propre mari à la maison.

Elle ne rentre à la maison qu’au-delà de 21 heures pour dire qu’elle est au travail. Ce qui est pire dans ce jeu d’adultère, à partir de 18 heures elle est toujours injoignable sur son portable. Et c’est comme ça depuis quelques mois. Puis vint le jour fatidique, la soirée maudite. Les comportements de Sétou ont poussé le mari à se confier à un ami.

Ce jour là, vers les environs de 17 heures, elle téléphone à son mari pour lui expliquer qu’elle rentrera un peu tardivement parce qu’elle a du boulot. Ce dernier, avec son ami, monte aussitôt la garde non loin du service. Dans les environs de 19 heures, elle quitte le bureau pour rejoindre son amant de patron dans un bar de la place pour se prélasser. C’était sans compter cette fois-ci  avec la présence de son mari et son ami.

Ce n’est qu’après des heures de travail que les deux amoureux sont tombés dans les bras de Karim. La femme adultérine, prise de honte, ne pouvait s’expliquer devant les adeptes du milieu. Elle était en pleurs tout en implorant le pardon de son mari. Celui-ci  avait eu   le temps d’alerter la belle-famille pour qu’elle vienne chercher dame Sétou.

Par le Prétoire

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info