Accueil » Politique » Les regrets et confidences d’Alpha Condé

Les regrets et confidences d’Alpha Condé

Du 22 au 25 janvier dernier s’est tenu à Davos en Suisse le Forum économique mondial. Forum auquel ont participé plus de 1 500 dirigeants d’entreprises et une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement. Notre pays y était représenté par le Président Alpha Condé.

Samedi, le Chef de l’Etat était l’invité de l’« Entretien » sur France 24. Avec notre consœur Stéphanie Antoine, Alpha Condé a abordé des questions autour du remaniement ministériel, mais aussi et surtout des élections législatives et les crises que traversent le Mali et la Centrafrique.

Après le maniement ministériel, lance notre consœur, Alpha Condé donne l’impression de faire du neuf avec du vieux. Le gouvernement n’a pas été renouvelé autant que ça, dit-elle. «  Je suis un peu surpris car plus de 15 ministres ont quitté. Il y a des ministres qui ont changé de portefeuille », rétorque le Chef de l’Etat qui affirme avoir tenu compte de l’expérience des ministres, leurs performances et  de la façon dont les différents partenaires de Guinée voyaient le gouvernement

Stéphanie Antoine d’enfoncer le clou. Ce remaniement était le moment pour faire un geste à l’opposition. Et Alpha Condé de répondre : « Vous avez une mauvaise vision de l’opposition qui est constituée par des anciens premiers ministres qui ont gouverné pendant 30 ans. Si le pays est là où je l’ai trouvé aujourd’hui, c’est bien leurs responsabilités ». Plus de trois ans après son accession à la magistrature suprême, Alpha Condé dit avoir commis l’erreur de ne pas publier les résultats des audits. Cette fois, menace-t-il, je vais les publier pour que les gens connaissent la vérité sur ces prétendus opposants qui sont tous des anciens premiers ministres et qui sont responsables de la gestion catastrophiques du pays.

Sidya Touré aurait pu faire l’affaire au sein de votre gouvernement, relance notre consœur de France 24. « Je ne cite pas de nom. Je constate tout simplement que le pays a été mal géré par ces gens-là et que je n’ai pas besoin d’eux dans mon gouvernement. Je ne vois pas comment je vais combattre un régime qui a amené le pays à la catastrophique et prendre ces éléments dans mon gouvernement », insiste le Chef de l’Etat.

Au sujet des élections législatives, Alpha Condé argue : « Trois élections ont eu lieu en même temps en Afrique, comparez les résultats des deux autres pays à ceux de la Guinée et dites-moi dans quel pays de l’Afrique, l’opposition a eu un tel pourcentage. »

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info