Accueil » Société » Akon face aux étudiants : ‘’Je suis fatigué de voir la pauvreté en Afrique’’

Akon face aux étudiants : ‘’Je suis fatigué de voir la pauvreté en Afrique’’

Le manque d’électricité est actuellement un problème majeur en Afrique. La Guinée n’échappe pas à cette règle. C’est dans ce cadre que la superstar américaine d’origine sénégalaise Alioune Badara Thiam plus connu sous le nom d’Akon séjourne en Guinée depuis plus de 24 heures. Objectif, présenter aux autorités Guinéennes son projet phare ‘’Akon lighting Africa’’ destiné à  neuf pays de l’Afrique.

Après avoir présenté au Chef de l’Etat Alpha Condé son projet d’électrification d’un million de ménages ruraux en Afrique, le chanteur était jeudi matin face aux étudiants de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour partager sa vision du développement de l’Afrique.

Il était 11h40 quand la star américaine a fait son entrée dans la salle de fêtes de ladite université qui a refoulé du monde pour la circonstance. En compagnie du président des Jeunes Démocrates Américains et fondateur de Give One Project Thione Niang, du ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune, Moustapha Naité, le patron de Konvict Music a été ovationné par l’assistance.

Dans son speech, la mégastar a mis un accent sur l’unité et la cohésion pour le développement du continent africain. «Je suis fatigué de voir l’Afrique dans la pauvreté, dit-il.  Aujourd’hui, c’est le commencement d’une nouvelle génération de la jeunesse africaine qui va prendre l’Afrique dans ses mains. », a déclaré Alioune Badara Thiam au micro de notre reporter. Selon lui, «  On ne peut pas effacer ce qui s’est passé chez nous, mais je suis sûr aujourd’hui qu’on peut prédire ce qui se passera chez nous dans le futur. Et c’est cette jeunesse qui va le faire. »

Plus loin, le chanteur impute la responsabilité du retard dans le développement de l’Afrique aux divisions intestines qui minent le continent. « Notre problème en Afrique, c’est parce qu’on est dispersé. Je crois que l’élément fondamental du développement, c’est l’unité. Cultivons l’unité et on va sortir gagnant. Unis, on est plus fort. On peut changer notre continent et ça doit commencer aujourd’hui en Guinée », a-t-il lancé.

Convaincu du développement futur du continent africain, la superstar américaine compte sur une jeunesse responsable qui se prend en charge et sans attendre que d’autres viennent le faire à sa place. « L’Afrique doit se développer de par sa jeunesse. Je veux que la jeunesse guinéenne comprenne cet élan que nous voulons impulser à cette nouvelle génération ».

Présent à la rencontre, Dr Graves le fils du célèbre panafricaniste Marcus Graves a rappelé aux étudiants que le continent africain représente le quart du monde. « On a toutes les ressources  naturelles du  monde en Afrique. L’Afrique est plus grande que l’Amérique, plus grande que l’Inde. On a besoin de vous la jeunesse africaine.  On a besoin de votre vision. On est là pour vous donner les ressources dont vous avez besoin.  Avec votre vision et les ressources que vous avez ici,  on peut changer l’Afrique. » a-t-il conclu dans la salle des fêtes du Campus de la première institution d’enseignement supérieur de Guinée.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info