Accueil » Société » Sénégal : Pour un certificat de nationalité, un Guinéen se fait escroquer 3,3 millions de FCFA

Sénégal : Pour un certificat de nationalité, un Guinéen se fait escroquer 3,3 millions de FCFA

Pour un certificat de nationalité sénégalaise, un Guinéen d’origine a déboursé 3,3 millions de FCfa. Alors que la somme de 2 400 Francs CFA aurait suffi, raconte le journal sénégalais L’Observateur. En réalité, Abdoulaye Diallo est tombé dans le piège d’un de ses amis qui a fait recours à toutes sortes de manœuvres frauduleuses pour l’escroquer.

Né au Sénégal, de parents Guinéens, le vœu ardent de notre compatriote Abdoulaye Diallo était de devenir sénégalais. Ce vœu lui a pourtant troué les poches puisqu’il a débroussé 3,3 millions pour avoir un certificat de nationalité, alors que l’obtention de ce document ne coûte pas plus de 2400 francs CFA.

En 2011, Abdoulaye a tenté d’avoir un passeport Sénégalais. N’ayant de pas de certificat de nationalité, sa demande est rejetée. Cette fois-ci, le commerçant passera par tous les moyens pour obtenir la nationalité Sénégalaise.  Seulement voilà, le boutiquier n’est pas passé par la voie normale. Il a opté pour des raccourcis pour se procurer de ce document. Il prend contact avec Abdourahmane Diop qui s’avère être son ami qui lui explique qu’il est facile pour lui d’obtenir un certificat de nationalité.  Le Guinéen lui avait une confiance aveugle à son ami. Ce qu’il ignore, c’est que ce dernier multipliera les manœuvres frauduleuses pour lui soutirer de l’argent.

Le temps file et Abdoulaye n’a toujours pas ce document précieux. Il commence à avoir des doutes. Un proche lui a fait savoir que ce papier ne se marchande pas. Surpris, le boutiquier d’origine Guinéenne demande à Abdourahmane d’arrêter la procédure et de lui rendre son argent. En réponse, Abdourahmane réclame 300 000 Francs CFA pour annuler la procédure d’obtention du certificat qui prétend avoir engagé.

Sans certificat de nationalité, ni son argent, Abdoulaye Diallo décide de porter plainte au Tribunal des flagrants délits de Dakar, contre Abdourahmane Diop pour escroquerie. La partie civile réclame 7 millions de FCfa en guise de dommages et intérêt.  Le prévenu quant à lui reconnu l’accusation portée contre sa personne, jurant de rembourser au plaignant toutes les sommes encaissées.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ce que tu refuses à ta patrie tu le paieras pour d’autres patries sans recevoir de remerciement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info