Accueil » Société » Deux groupes de malfrats tombent dans les filets de la brigade anti-criminalité

Deux groupes de malfrats tombent dans les filets de la brigade anti-criminalité

L’insécurité est de plus en plus grandissante dans la capitale Guinéenne. Deux groupes composés de présumés bandits ont été appréhendés dans la nuit de jeudi à vendredi par la brigade anti-criminalité dans des quartiers de la commune  de Ratoma, haute banlieue de Conakry. BAC

Ces malfrats tombés dans les grappins des agents de sécurité opéreraient dans les quartiers de Kipé, Kaporo, Nongo, et Petit Simbaya, selon les responsables de la Brigade anti-criminalité (Bac).

Le premier groupe est composé de 5 éléments. Mamadou Tafsir Diallo, Diao Sylla, Mamadou Traoré, Ibrahima Sow et Abdoulaye Diallo sont spécialistes de vols de motos. L’un des membres de cette bande se trouve être agent technique de santé.  Abdoulaye Diallo, c’est son nom, reconnait avoir participé à une opération de vol d’une moto à Bambeto. Il explique en ces termes : ‘’mon rôle est de bloquer les motards en m’arrêtant devant leurs motos. Mama (un autre bandit) saisit le motard par le cou, le temps pour Diao Sylla de l’assommer avec un bâton’’. L’une des victimes de cette clique de malfrats est dans le coma à l’hôpital national de Donka, confie le Colonel Mamadou Soumah, coordinateur des brigades anti-criminalité.

La même nuit aux environs de 1h du matin, deux autres malfrats sont tombés dans les filets des éléments de la  brigade anti-criminalité. Leur spécialité, le vol à la tire dans les alentours du quartier Kipé.  Abdoulaye Sow et Kemoko Camara qui forment ce gang roulent sur moto et arrachent de force les sacs de pauvres femmes qui se retrouvent par hasard sur leur chemin.

Un troisième groupe de malfrats qui tentaient dévaliser des magasins dans la haute banlieue a été poursuivi de Kaporo rails à Petit Simbaya par la Bac. Des échanges de tirs nourris entre malfrats et éléments de la brigade anti-criminalité ont fait un mort du côté des malfrats. Les autres membres de cette bande ont pris la poudre d’escampette à bord d’une Renault 21 non immatriculée.

La réussite de ces différentes arrestations est à mettre à l’actif des populations, selon le Colonel Mamadou Soumah, coordinateur de la brigade anti-criminalité. Il appelle ces dernières à plus de collaboration afin de d’extirper les malfrats au sein de la société tout en rassurant que ces éléments sont à pieds d’œuvre pour traquer les hors-la-loi qui ont pris la poudre d’escampette.

Mohamed SYLLA, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info