Accueil » Société » Un avocat plaide pour la suppression de la gendarmerie nationale

Un avocat plaide pour la suppression de la gendarmerie nationale

L’Etat major de la gendarmerie nationale a été érigé en Haut commandement, faisant de cette entité un corps autonome rattaché au ministère de la défense nationale dans le cadre de la reforme du secteur de sécurité.  Mais de nos jours, les éléments de cette gendarmerie sont en phase de devenir de véritables machines à tuer. Ces propos sont de l’avocat à la Cour, Maître Labila Michel Sonomou, avocat à la Cour qui dit s’inquiéter sur les agissements de certains hommes en uniformes dans le cadre, dit-on, du maintien d’ordre. gendarme

Lors d’une conférence de presse tenue en fin de semaine, Maître Sonomou a égrené ce qu’il n’hésite pas à qualifier de ‘’bavures’’ des gendarmes sur le terrain. En 2011, rappelle-t-il, lorsque le conflit a éclaté à Saoro dans la région forestière, des gendarmes ont été appelés à la rescousse pour ramener l’ordre dans la cité. Sur place, indique l’avocat,  l’un des gendarmes a tiré à bout portant sur le président de district de la localité sans être inquiété par la suite.

Toujours dans la région forestière, des gendarmes se sont faits remarquer dans la répression des manifestants à Zogota. A Kankan, un citoyen a rendu l’âme après avoir été ‘’torturé’’ dans les locaux de la gendarmerie. A Dabompa dans la haute banlieue de Conakry, un jeune a été percuté à mort par le véhicule de la gendarmerie alors qu’il n’était pas concerné les manifestions contre le manque d’électricité.  A Fria, l’agissement des gendarmes a causé de nombreux dégâts dans la cité. Et le dernier cas en date, c’est un autre gendarme qui a poignardé à mort un pauvre citoyen à Nongo dans la commune de Ratoma.

Face à cette situation, Labila Michel Sonomou plaide pour la suppression de la gendarmerie des forces de sécurité et son remplacement par un autre corps d’élite ( ?), rappelant qu’à l’époque, un doigt accusateur était pointé sur les militaires à qui, l’on reprochait souvent d’avoir la gâchette facile. De l’avis de cet avocat, les éléments de la gendarmerie font pires que les militaires.

Les propos de Me Labila Michel Sonomou sont soutenus par  Nouha Traoré, président du mouvement Africain pour la défense des droits de l’homme.  ‘’On ne sait plus exactement quel rôle jouent les gendarmes’’, déclare M. Traoré qui demande des explications sur les crimes commis en toute impunité lors des différentes manifestations. ‘’Aussi longtemps que les autorités judiciaires et exécutives ne font pas faire la lutte contre l’impunité le maitre-mot de leur priorité’’, prévient-t-il,  ‘’la Guinée demeurera au dernier rang des pays dans le monde entier en termes de développement humain, social et économique’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Liberer toumba imediatemen pour evite invasion sur la giunee ki provoke l geurre civil
    Jsuis un petit de toumba je connais sa vision pour la giunee…il est prix ds un piece military ke j connais bien avan lil soit military ces military ont tjrs voulu de lui fair mal

    • Liberer toumba imediatemen pour evite invasion sur la giunee ki provoke l geurre civil
      Jsuis un petit de toumba je connais sa vision pour la giunee…il est prix ds un piece military ke j connais bien avan lil soit military ces military ont tjrs voulu de lui fair mal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info