Accueil » Politique » Problèmes d’eau et d’électricité : l’aveu d’Alpha Condé

Problèmes d’eau et d’électricité : l’aveu d’Alpha Condé

La capitale Guinéenne est secouée par une série de manifestations de rue pour réclamer l’eau, denrée qui se fait rare dans la haute banlieue de Conakry. Des manifestants, en majorité des femmes, ont battu le pavé ces dernières semaines pour exiger le retour de l’eau dans leurs robinets. Alpha Condé Palm camayenne

En inaugurant l’hôtel Palm Camayenne ce jeudi, Alpha Condé a fait un aveu non des moindres. ‘’ J’aurai pu choisir la politique de démagogie pour résoudre le problème d’eau et d’électricité. Mais nous avons préféré une politique de responsabilité’’, confesse le président de la République. ‘’Pour ceux qui ne le savent pas, depuis les années 30, les tuyaux qui transportent l’eau à Conakry n’ont pas été changés. Près d’un siècle et ces tuyaux sont toujours les mêmes alors qu’il devait être changés au fil des ans’’, ajoute-t-il. Et Alpha Condé de s’interroger : ‘’ A quoi ça sert de donner de l’eau avec ces tuyaux défectueux ?’’.

Devant l’assistance, le président de la république dit accepter le mécontentement des populations et prendre le temps pour changer les conduites d’eau afin de distribuer l’eau aux populations pendant des années et des années.

Du problème de l’eau à celui de l’électricité, il n’y a qu’un pas. Là aussi, Alpha Condé a diagnostiqué le réseau de distribution d’électricité. Selon lui, les conduites n’ont pas été changées depuis le premier régime. ‘’A quoi ça sert d’avoir des centrales si le courant électrique ne peut être transporté convenablement quand on sait qu’en Guinée, on perd 40% dans le transport alors que la norme dans tous les pays est  de 2%’’, indique le Chef de l’Etat.

Face à la recrudescence des manifestations de rue, le président Alpha Condé estime qu’il faut avoir le courage d’accepter le mécontentement populaire momentané pour poser de véritables bases d’une électrification de notre pays. ‘’Je ne suis pas préoccupé par l’horizon 2015. Je suis plutôt préoccupé par ce qu’on va laisser d’ici à 2020, 2030 aux Guinéens. Sans électricité, nous ne pouvons pas aller de l’avant’’, insiste-t-il, tout en confessant avoir choisi d’affronter beaucoup d’obstacles sur la voie du changement. ‘’Il n’est pas facile pour une population à majorité analphabète de comprendre les vrais enjeux du changement tant escompté. Il revient au gouvernement de mission d’expliquer au peuple la nécessité de prendre du temps pour faire de véritables changements qui bénéficieront à la population’’.

Du côté de la SEG, Mamadou Djouldé Diallo, Coordonnateur général de ladite société affirme que cette pénurie d’eau est due à une panne survenue sur une conduite qui approvisionne l’eau à environ 80% de quartiers de Conakry. Et pour calmer la colère des manifestants, les responsables de la Société des Eaux de Guinée (SEG) optent pour des camions citernes pour approvisionner certains quartiers en eau. Une campagne de sensibilisation a été également lancée par ces responsables afin de rassurer les populations sur le retour très prochain de l’eau dans les robinets.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. A l’ère des tuyauteries PVC, il conviendrait de demander aux guinéens volontaires de creuser eux-mêmes les tranchées suivant des plans sérieux délivrés par les autorités qui économiseraient ainsi la main d’œuvre et ne payant que les fournitures…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info