Accueil » Économie » Affaire surfacturation au ministère des TP : une ONG à la rescousse de Mohamed Traoré

Affaire surfacturation au ministère des TP : une ONG à la rescousse de Mohamed Traoré

 Mohamed Traoré, Elhadj Ousmane Bah et Benjamin Sandouno respectivement ministre des travaux publics et ex-directeur du Fonds d’Entretien Routier (FER), ministre conseiller à la présidence et directeur général du Fonds d’entretien routier sont visés par une plainte formulée par trois organisations Guinéennes de défense des  droits de l’homme.  Proba

Ces hauts cadres de l’Etat sont soupçonnés par des défenseurs des droits de l’homme de complicité, abstention délicieuse, faux en écriture, détournement des deniers publics, concussion et trafic d’influence.

Moins d’une semaine après le dépôt de cette plainte au Tribunal de Première Instance de Dixinn, une association dénommée Promotion Baye (Proba) tente de blanchir Mohamed Traoré et d’enfoncer l’ancien ministre de travaux publics, Bah Ousmane. Les responsables de cette association estiment que c’est une campagne de dénigrement qui est organisé contre Mohamed Traoré, actuel ministre des travaux publics.

‘’ On constate que l’accusation est portée contre la personne de Mohamed Traoré. Nous avons fait des démarches pour dire notre part de vérité. Au bout du tunnel, nous avons compris que tout ce battage médiatique n’est que pure diffamation contre l’actuel ministre des travaux publics’’, a déclaré en substance Fakoly Konaté, chargé de communication de Proba qui dit ne pas comprendre tout cet acharnement contre Mohamed Traoré.

Les membres de cette association se disent déterminer à faire éclater la vérité au grand jour. Ils annoncent dans la foulée que depuis la nomination au ministère des travaux publics en 2011 jusqu’à son départ en janvier 2014, Bah Ousmane a engagé 14 marchés dont 9 ont été exécutés. Pour eux, Mohamed Traoré a revu à la baisse certains marchés publics octroyés à des sociétés. Là, aucune langue n’a daigné faire du bruit autour de cette baisse.

‘’Mohamed Traoré était directeur du fonds d’entretien routier. Lorsque le ministère des TP l’envoi des projets d’entretien routier, et qu’il estime que les montants proposés par les entreprises ne pourront pas faire convenablement la réalisation des travaux, il peut revoir à la hausse les montants. Cela n’est pas une facturation’’, argue Mamadi Nana Camara, membre de la cellule de communication de Proba qui accuse de passage le ministre Bah Ousmane de hauts cadres de l’Etat qui attribuerait des marchés aux entreprises par affinité.

Depuis l’éclatement de cette affaire de surfacturation, Bah Ousmane actuel ministre conseiller spécial du président de la République se refuse de tout commentaire. Des proches du ministre soutiennent qu’un déballage sera fait ce weekend au siège de l’Union pour le renouveau (UPR), parti auquel est affilié Bah Ousmane. Wait and see !

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info