Accueil » Société » Conakry paralysée par une grève des transporteurs routiers

Conakry paralysée par une grève des transporteurs routiers

Au moment où les populations guinéennes font face à une psychose de l’épidémie d’Ebola, le syndicat national des transporteurs de Guinée lance à compter de ce lundi 07 avril 2014 un mouvement de protestation contre les conditions pénibles dans lesquelles exercent les transporteurs routiers.Conakry

A Conakry, le mot d’ordre semble être bien suivi. Rares sont les véhicules qui circulent. Les populations visiblement non averties par cette grève se retrouvent en grande masse sur les grandes artères de la capitale. Sur l’axe Cimenterie–Bambéto-Hamdallaye, constate notre reporter,  les véhicules se comptent au bout des doigts et des populations se demandent comment rejoindre leurs lieux de travail.

Selon nos sources, cette grève illimitée est déclenchée pour protester contre l’insécurité routière, les tracasseries policières et douanières, ainsi que la détention à Kankan du bureau syndical de Siguiri. A ces revendications s’ajoute l’emprisonnement de chauffeurs à l’intérieur du pays accusés de complicité avec les coupeurs de routes  depuis trois mois sans être jugés.

En attendant que les autorités trouvent une solution à cette crise, nombreuses sont ces populations qui restent bloquer au bord des routes dans la capitale Conakry, où toutes les activités tournent au ralenti en ce lundi matin.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info