Accueil » Politique » Fermeture de la frontière Sénégalaise : Loucény Fall était au courant depuis Yamoussoukro

Fermeture de la frontière Sénégalaise : Loucény Fall était au courant depuis Yamoussoukro

Le 29 mars dernier, l’Etat Sénégalais prenait la décision radicale de fermer sa frontière avec la Guinée suite à l’apparition du virus de la fièvre Ebola. Quelques jours plus tard, Alpha Condé accordait une interview à France 24 au cours de laquelle le Chef de l’Etat s’interrogeait sur les motivations de la décision du Sénégal de fermer ses frontières terrestres avec la Guinée. Louceny fall

Du berger à la bergère, la ministre Sénégalaise de la Santé rappelait le Président Alpha Condé à l’ordre. Awa Marie Coll Seck indiquait que la sécurité des personnes doit primer sur les questions économiques, rappelant que le Sénégal n’a pas fermé le port et l’aéroport à la Guinée. “ Nous avons envoyé une équipe de l’Institut Pasteur de Dakar et nous comptons envoyer du matériel pour les aider. Ce n’est pas une crise, mais c’est juste une manière de se préparer pour mettre notre pays à l’abri’’, expliquait-elle au micro de nos confrères Sénégalais.

Quelques jours après la cinglante réponse d’Awa Marie, c’est au tour du ministre Sénégalais des affaires étrangères de tirer les choses au clair. Mankeur Ndiaye a tenu à préciser que le Président Alpha Condé n’a jamais dit que la Guinée n’était pas été informée, mais qu’il [Alpha Condé, Ndlr] ne comprenait pas pourquoi le Sénégal a fermé ses frontières.  ‘’On les a informés. C’est moi-même qui ai informé le ministre guinéen des Affaires étrangères, on était ensemble à Yamoussoukro, au sommet de la Cédéao. Quand le Président Macky Sall prenait la décision, il [Loucény Fall, Ndlr] était à Yamoussoukro’’, a-t-il révélé dans l’émission « la table de la presse », précisant de passage que les Guinéens étaient informés avant même que la mesure ne soit connue au Sénégal.

Sur les pas de son homologue de la Santé, le chef de la diplomatie Sénégalaise a indiqué que son pays ne s’est pas contenté de fermer les frontières. Une équipe médicale de l’Institut Pasteur a été dépêchée en Guinée depuis la déclaration de la maladie, et assiste les autorités sanitaires Guinéennes dans le cadre de la riposte contre l’épidémie Ebola.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info