Accueil » Société » L’épidémie d’Ebola est «sous contrôle» en Guinée

L’épidémie d’Ebola est «sous contrôle» en Guinée

Le virus a fait plus de 100 morts depuis janvier en Guinée, et des cas suspects ont été signalés dans les pays voisins, le Sierra Leone, le Liberia et le Mali.Ebola

L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola, qui a fait plus de 100 morts en Guinée depuis janvier, est «sous contrôle», a déclaré lundi le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Fall.

«Nous sommes heureux de dire que nous avons contrôlé la propagation de l’épidémie», a déclaré François Fall à la presse à l’issue d’une rencontre avec son homologue sud-africain Maite Nkoana-Mashabane à Pretoria. «Nous avons même réussi à guérir quelques-uns des malades atteints», a-t-il ajouté.

Cette épidémie est l’une des plus meurtrières, avec 157 personnes contaminées et 101 décédées en Guinée seulement. «Nous avons bénéficié de l’aide de la communauté internationale pour arrêter la propagation de l’épidémie», a indiqué François Fall. Plusieurs organisations internationales humanitaires ont intensifié leurs efforts de prévention et de lutte contre l’épidémie en Afrique de l’Ouest, particulièrement en Guinée, pays le plus affecté.

Fléau

L’épidémie s’est déclarée dans le sud de la Guinée, région forestière et pauvre avant d’atteindre la capitale Conakry et de dépasser les frontières avec des cas suspects signalés dans trois pays voisins : le Sierra Leone, le Liberia et le Mali. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrit cette épidémie comme l’une des plus graves depuis l’apparition du virus en 1976 au Zaïre, aujourd’hui république démocratique du Congo.

«C’est la première fois que nous faisons face à une épidémie», a ajouté François Fall qui a remarqué que malgré une action «très rapide» pour endiguer le fléau, «il y a eu malheureusement une centaine de morts». Le ministre a expliqué que des mesures strictes avaient été prises pour empêcher son extension, toute personne entrant ou sortant du territoire guinéen est contrôlé sur le virus. Il y a eu 21 cas au Liberia, dont 10 ont été mortels.

Le taux de mortalité du virus connu sous le nom de «Zaïre Ebola» peut atteindre 90% et il n’y a aucun vaccin, remède, ni même traitement spécifique.

Par AFP

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Dieu merci! Mais le ministre François Fall ment, quand il dit que c’est la première fois que la Guinée fait face à une épidémie, à moins que le choléra, la rougeole et la méningite sont devenus si endémique dans notre pays que notre éminente personnalité ne les considère pas comme épidémies. Je reprends les propos suivants de MSF publiés sur tempsreel.nouvelobs.com:

    L’organisation a précisé qu’en plus d’Ebola, elle travaillait aussi en ce moment avec le gouvernement « pour faire face à trois autres épidémies: choléra, rougeole et méningite ». « 

    • Mr je sais que vous etes peut etre un grand cadre mais je crois que vous devriez plutot etre tact dans vos propos a lencontre du ministre que vous traité de menteur. sa ne se di pas vous aurez pus trouvé un terme moin violent mettez vous a sa place vous avez certainement des enfants qui naimeraient qu on insulte leur papa a moins qu ils ne soient sans scripule

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info