Accueil » Société » L’alcool tue 3,3 millions de personnes par an dans le monde, selon l’OMS

L’alcool tue 3,3 millions de personnes par an dans le monde, selon l’OMS

L’alcool tue environ 3,3 millions de personnes par an dans le monde soit plus que le sida, la tuberculose et la violence réunis selon le rapport 2013 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui révèle que plus de 200 maladies sont liées à la consommation d’alcool soit un décès sur vingt. alcool

L’Organisation mondiale de santé craint une aggravation de la situation au vu de la hausse des chiffres sur la consommation d’alcool. Des maladies infectieuses et cardiovasculaires, aux homicides en passant par les accidents de la route, l’OMS a recensé plus de 200 causes de décès, imputables à l’alcool.

En 2012, l’usage nocif de l’alcool a tué 3,3 millions de personnes dans le monde, contre 2,5 millions en 2005, selon l’OMS qui déplore le manque d’action des autorités durant cette période. Le même rapport révèle que la Russie et les pays de l’Europe de l’Est sont en tête dans le classement de la consommation de l’alcool. La consommation est croissante en Inde et en Chine et stable dans les pays d’Europe occidentale, d’Amérique et d’Afrique.

Selon toujours l’OMS, 48% de la population mondiale n’a jamais bu d’alcool, et l’abstinence est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Par ailleurs, 11,7% des 15 à 19 ans pratiquent des beuveries épisodiques, contre 7,5% pour le reste de la population.

‘’Au vu de l’accroissement de la population dans le monde et de l’augmentation prévue de la consommation d’alcool, la charge de morbidité imputable à l’alcool (…) pourrait encore augmenter’’ s’il n’y a pas plus de politiques de prévention mises en place, selon les termes du  sous-directeur général du groupe Maladies non transmissibles à l’OMS, Oleg Chestnov, relayés par Huffington Post. C’est pourquoi, l’agence onusienne en charge de la santé  recommande que des efforts soient faits en termes de prévention avec une meilleure information des jeunes sur les conséquences de la consommation d’alcool au volant, dans le monde du travail, ou pendant une grossesse.

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. En plus de ces victimes fatales, il y a les conséquences des actes commis sous l’influence de l’alcool: violences conjugales, invalidité de personnes innocentes victimes de chauffards saouls, déchéance, etc.

    Dans les rues de Rome, on rencontre de plus en plus souvent de jeunes africains, qui ont risqué leur vie pour y arriver. Mais au lieu de chercher à sortir de leurs situations de précarités se saoulent jusqu’à devenir insupportables.

    Il y a deux jours, sur le trottoir non loin de chez moi, il y avait des africains, tous jeunes, qui s’étaient attroupés et bavardaient. Ce qui était le plus remarquable, c’était le nombre de bouteilles de bières vides jetées par terre. En voyant comment les italiens qui passaient les regardaient, à deux qui parlaient de manière manière particulièrement agitée, j’ai fait signe d’abaisser la voix. C’était devant un magasin, sous une fenêtre d’un appartement habité.

    Voyant qu’ils ne réagissaient pas, je leur ai parlé en anglais. Un des deux parlait assez bien l’italien. Sous l’emprise de l’alcool, il s’est fâché et a commencé à m’insulter et à me menacer. Comme c’est un quartier que je fréquente depuis plus de 45 ans, presque tout le monde me connait. J’ai eu honte, j’ai fui.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info