Accueil » Société » Projet de pavage des chaussées et trottoirs : Vers la création de plus de 1300 emplois directs

Projet de pavage des chaussées et trottoirs : Vers la création de plus de 1300 emplois directs

Le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes, Moustapha Naité, a annoncé le lancement du projet de pavage des chaussées et trottoir au mois de juin prochain. C’était lors d’une rencontre mercredi avec la presse dans les locaux du département en charge de jeunesse.Moustapha Naite

Le ministre Naité et certains de ses collaborateurs ont étudié la problématique de l’emploi des jeunes en Guinée tant au niveau rural qu’au niveau urbain lors d’une retraite à Kamsar. Pour résoudre ce problème, le ministère de la jeunesse et de l’emploi jeunes a misé sur  le type salarial moderne. ‘’De nos jours, il y a beaucoup de jeunes qui ont terminé les études et qui cherchent un travail dans les différentes entreprises. Le type de l’emploi agricole, il y a plus de 70% de la population de nos jours qui  travaillent en milieu rural en agriculture’’, a déclaré Moustapha Naité en guise d’introduction.

Le ministre de la jeunesse a indiqué que ses services ont travaillé pendant deux mois sur le projet de pavage des chaussées et trottoirs après la retraite de Kamsar afin d’identifier des phases témoins. Ils ont étudié la nécessité de réorienter les politiques pour résoudre  le problème du chômage des jeunes.

Le ministère compte créer  1340 emplois directs durant les deux mois de réalisation d’un projet témoin à Conakry, 1177 emplois indirects et la formation de  1000 jeunes. “Dans la commune de Kaloum, un tronçon de 180 mètres linéaires sur la 5ème avenue dans le quartier Manquepas est concerné par le projet témoin. A Tombo, 110 mètres linéaires  reliant la route Niger à la Corniche sud ont été identifiés et à  Teménétaye 280 mètres linéaires qui relient la Corniche sud à la route du port’’, a énuméré Moustapha Naité.

Le projet de pavage touchera également 650 mètres linéaires d’une voie qui relie la route bitumée venant de la mairie en passant par l’état civil de Matoto et le lycée Yimbaya.

Le coût de l’opération pour cette phase est de 12. 416. 885. 444 GNF. Selon Moustapha  Naité, 12. 048. 000. 000 GNF sont déjà disponibles pour la réalisation de ce projet grâce au budget national de développement (BND). Le reste, le ministère de la jeunesse compte sur les partenaires financiers qui l’accompagnent dans ses différentes démarches.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info