Accueil » Société » Lutte contre l’excision : Des professionnels des médias outillés

Lutte contre l’excision : Des professionnels des médias outillés

La problématique des mutilations Génitales Féminines et de l’excision était en toile de fond d’un atelier de formation organisé du 27 au 29 mai 2014 à l’intention des hommes de médias, organisations de la société civile et leaders religieux. Une initiative de Plan Guinée en partenariat avec le ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance. SAM_1310

A travers cet espace de partage et d’échange, Plan Guinée invite les uns et les autres sur les dangers de telles pratiques sur les jeunes filles et femmes. Aussi l’organisation non gouvernementale dote les différents acteurs sociaux de moyens leur permettant d’agir en renforçant leurs connaissances sur la pratique de l’excision dans notre pays.

Durant les trois jours de formation, les participants ont échangé sur la pratique de l’excision afin de trouver des voies et moyens pour éradiquer ce fléau ou  tout au moins le réduire à une proposition négligeable en Guinée.

Au cours de l’atelier, des thèmes traitant de l’excision et les normes sociales;  des relations entre les Mutilations Génitales Féminines et la tradition; de la santé, de la religion, des complications des MGF, des textes nationaux et internationaux prônant la promotion de l’abandon des MGF ont été abordés par les différents participants appelés à prendre  à bras-le-corps le combat pour l’abandon effectif des Mutilations Génitales Féminines et de l’Excision (MGF/E).

Le facilitateur Fara Djiba Kamano a partagé son expérience sur les conséquences de l’excision chez la femme allant des règles douloureuses aux complications lors de l’accouchement.

Selon les témoignages d’une participante  à l’atelier, l’excision est une pratique néfaste pour la femme. Pour elle, cette pratique ancestrale servait à éduquer la jeune fille. Mais de nos jours, elle n’est plus nécessaire. La dame qui a requis l’anonymat plaide auprès des femmes de toutes les religions pour l’abandon effectif de l’excision

Au terme des trois jours de formation, les participants se sont dits suffisamment outillés pour mieux informer, sensibiliser et éduquer les populations afin d’éradiquer cette pratique qui demeure ancrée dans certaines traditions.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Une très bonne initiative pour lutter contre cette pratique barbare, digne d’un autre age.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info