Accueil » Économie » Cellou Dalein Diallo : ‘’Alpha Condé a pris beaucoup de décisions par inexpérience’’

Cellou Dalein Diallo : ‘’Alpha Condé a pris beaucoup de décisions par inexpérience’’

Le 26 mai 2014, le Gouvernement Guinéen a signé l’accord du cadre d’investissement infrastructurel avec la multinationale Anglo-australienne Rio Tinto pour le développement du minerai de fer au mont Simandou pour un coût total estimé à plus de 20 milliards de dollars.  Mais pour le chef de file de l’opposition, l’accord de base du projet Simandou a été signé en 2002 au temps du Général Lansana Conté.PENTAX DIGITAL CAMERA

‘’Rio Tinto est arrivée en Guinée en 1997. Un accord de base qui prévoyait la première exportation en 2011 a été conclu entre les autorités et Rio Tinto en 2002. Mais, cet accord n’a pas été mis en œuvre. Il y a eu des signatures qui ont été mises en cause, des renégociations et beaucoup de conflit entre l’Etat et Rio Tinto.’’, a indiqué Cellou Dalein Diallo face à la presse lundi.

Ce qui a retardé le projet, selon lui, c’est l’accord transactionnel d’Alpha Condé dans lequel le Chef de l’Etat a dit que la Guinée doit détenir  51% des infrastructures (le Trans- guinéen et le port en eau profonde) que Rio Tinto devrait réaliser. Toutefois, la réalisation de ces infrastructures requiert des capitaux importants. Aux dires de Cellou Dalein, les partenaires ont dit qu’il n’y a pas de problème si le gouvernement veut s’approprier de 51% de ces infrastructures. Mais, explique-t-il, il faudrait en ce moment que le gouvernement   apporte 51%   du financement et les partenaires 49%.

A en croire le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, l’accord de base a été modifié. Et pour cause : ‘’lorsque le gouvernement s’est rendu compte qu’il y a eu une erreur, c’est dans l’euphorie de la prise du pouvoir par Alpha Condé, parce qu’il y a eu beaucoup de décisions qu’il a prises par inexpériences dans la précipitation dont la modification du code minier’’, a-t-il martelé et d’ajouter plus loin : ‘’Alpha Condé a sauté dessus pour démontrer que tous ceux qui sont venus avant lui sont incompétents et de mauvaise foi’’.

Parlant du code minier Guinéen, le chef de file de l’opposition affirme qu’il n’intéressait pas les investisseurs. Il a fallu, selon lui, attendre deux ans pour que les autorités puissent comprendre que ce code n’est pas bon. ‘’Maintenant, il faut du temps parce que le marché s’est retourné.  La demande mondiale a chuté fortement. Au moment où on avait l’opportunité  de mettre en œuvre un projet, on était en train de nationaliser  un chemin de fer qui n’était même pas encore créé. L’idée du socialisme, l’Etat doit être propriétaire des moyens de production. Ça c’est dépassé’’, a-t-il dénoncé. ‘’Au moment de revenir sur tout ça, les partenaires de Rio Tinto ont commencé, c’est l’accord transactionnel qui avait bloqué Rio Tinto.  Le projet est bon  pour la Guinée, mais il date d’aujourd’hui’’, a révélé Cellou Dalein Diallo.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info