Accueil » Société » Amélioration de la santé maternelle et infantile : Le combat de la Miss Guinée France 2014

Amélioration de la santé maternelle et infantile : Le combat de la Miss Guinée France 2014

La Miss Guinée France 2014 séjourne en Guinée dans le cadre de la réalisation de son projet humanitaire visant à améliorer la santé maternelle et infantile. En compagnie du chargé de projets de l’Association des Jeunes Guinéens de France, Ousmane Barry mettra son séjour de deux semaines à profit pour atténuer les souffrances des femmes et lutter contrela  mortalité maternelle et infantile.

Ousmane Barry, Miss Guinée France 2014

Ousmane Barry, Miss Guinée France 2014

Elue le 1er novembre 2013, au terme d’une confrontation avec 13 autres candidates en lice, Ousmane Barry, 23 ans et étudiante en 2ème Droit à Paris, ambitionne de devenir Juriste d’entreprise. La jeune demoiselle est préoccupée par la mortalité maternelle et infantile. Sa tante, raconte-t-elle, en a été victime. Depuis, la reine de beauté Guinéenne de France a fait de l’amélioration de la santé maternelle et infantile son combat de tous les jours.

Le rôle d’une Miss ? Il faut savoir qu’une Miss ne doit pas être seulement une jolie demoiselle qui sait défiler et marcher, a défini Ousmane Barry qui soutient qu’être Miss, c’est savoir donner, avoir un cœur et sauver des vies.  ‘’Je me suis présentée à l’élection Miss Guinée France 2014, pour promouvoir la culture Guinéenne en France’’, a-t-elle dit, en guise d’introduction lors de la conférence de presse qu’elle a animée dans l’après-midi du lundi 09 juin 2014.

Parlant de son projet humanitaire, l’ambassadrice de la beauté Guinéenne en France déclare avoir perdu une tante, victime de mortalité maternelle. Depuis, elle a juré de faire de la mortalité maternelle et infantile un combat. Un combat qui est en phase d’être une réalité sur le terrain. Soutenue par la fondation de première dame de la République, Ousmane Barry tentera de convaincre les populations que le plus cadeau qu’une femme peut donner, c’est de donner la vie. D’où l’appel à la mobilisation qu’elle lance pour que les femmes restent en vie, en donnant la vie.

Selon le chef du projet de la Miss, l’amélioration de santé maternelle et infantile est une vraie problématique dont tout le monde devrait être sensible en Guinée. Ibrahima Sow révèle que 3000 femmes et 15 000 enfants meurent chaque année dans notre pays. C’est pourquoi, explique-t-il, la Miss Guinée France  2014  offrira des kits d’hygiène soins aux femmes enceintes, et multiplier les campagnes d’information et de sensibilisation afin d’encourager les femmes à privilégier les consultations pré- et postales.

Ce n’est pas tout. Miss Ousmane Barry utilisera divers canaux de communication pour faire passer son message en espérant faire bouger les lignes, au terme de sa mission. Une dernière activité inscrite dans son projet humanitaire consistera à réunir des professionnels de la santé autour d’un atelier de réflexion pour définir les voies et moyens permettant d’améliorer la santé maternelle et infantile dans notre pays.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info