Accueil » Société » 183.129 écoliers affrontent les épreuves du Certificat d’études primaires et élémentaires

183.129 écoliers affrontent les épreuves du Certificat d’études primaires et élémentaires

La session 2014 des examens nationaux placée sous le signe de ‘’tolérance zéro vers l’excellence’’ a officiellement démarré lundi 16 juin sur toute l’étendue du territoire. La réussite dans l’organisation des examens est un défi que le ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation entend bien relever. examen

"

Du lundi 16 au 18 juin 2014, les 183.129 candidats au CEPE affronteront différentes épreuves écrites en vue de décrocher leurs tickets d’entrée en 7e année. Ils seront suivis par les 123.342 candidats au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC)  qui concourront du 23 au 28 juin. Le chapitre des examens nationaux de l’enseignement pré-universitaire sera clôturé par les 64 649 candidats au Baccalauréat unique, toutes options confondues qui devront en découdre avec sept preuves du 30 juin au 4 juillet  prochain.

La particularité de la session 2014, selon le ministre de l’enseignement pré-universitaire, est l’entrée en vigueur de nouvelles de qualification des évaluations des candidats aux examens nationaux. Il s’agit notamment de l’introduction du cahier-réponse qui se présente en bloc unique qui remplacera désormais les traditionnelles feuilles d’examen pour d’avantage de sécurisation du processus.

La seconde nouveauté, indique Ibrahima Kourouma, est le retour d’une septième épreuve au Baccalauréat unique. ‘’Il s’agit des mathématiques pour les candidats des sciences sociales et la philosophie pour les filières expérimentales et Mathématiques. Une mesure qui vise à asseoir chez nos élèves, le sens d’une culture générale plus large’’, a déclaré le ministre de l’enseignement pré-universitaire, exhortant les 371 120 candidats des différents examens nationaux à être sereins et respectueux des règles de conduite durant l’examen.

Les candidats aux différents examens nationaux affronteront leurs épreuves dans 1539 centres d’examen, avec 26.526 surveillants et 13.699 enseignants mobilisés pour les différentes corrections. Pour la session 2014, un autre défi est à relever après les succès des années antérieures, a indiqué à la presse le docteur Ibrahima Kourouma avant de rappeler aux uns et autres que la vigilance, de rigueur et le sérieux doivent guider tous les actes posés durant les examens nationaux.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info