Accueil » Politique » Assemblée nationale : Jean Marc Telliano accuse la mouvance d’imposer la ‘’dictature’’

Assemblée nationale : Jean Marc Telliano accuse la mouvance d’imposer la ‘’dictature’’

Le député du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée a déclaré dimanche au siège de son parti que tout n’est pas rose à l’assemblée nationale. Jean Marc Telliano a révélé, lors de la validation du bureau provisoire de Tout Sauf Alpha à Matoto, que l’opposition est parfois informée dans les couloirs par la tenue de réunion au parlement. JM Teliano RDIG

‘’Quand il y a réunion au parlement, nous apprenons parfois l’information par les bruits du couloir. Il y a des détails que je ne peux pas donner ici parce que nous sommes des élus du peuple’’, a-t-il dit en réponse à la question d’un militant qui souhaitait avoir un aperçu sur le mode de fonctionnement de l’assemblée nationale.

‘’Nous pensions travailler dans la convivialité, la main dans la main, dans le respect de la démocratie,  c’est pourquoi vous allez constater qu’à ce jour même le règlement intérieur  de l’assemblée  n’a pas été adopté parce que la mouvance veut toujours imposer la dictature’’ a révélé Jean Marc Telliano qui précise que la mouvance présidentielle  mise sur la majorité simple qui lui favorable pour narguer l’opposition.  ‘’Comme ils ont la majorité simple, dès que vous commencez les débats, ils vous disent de voter. Ils ont plus de voix, ils vont avoir la majorité. Mais je vous rassure que ça ne sera pas le cas pour toutes les lois. Pour une loi organique par exemple, il faut avoir les 2/3 des députés ils ne vont jamais ratifier une loi organique sans nous (l’opposition). Et c’est là-bas où il y aura problème’’, a prévenu l’ancien allié du locataire de Sékhoutoureya.

A propos de la ratification du cadre d’investissement avec Rio Tinto, Jean Marc dit que l’opposition n’acceptera pas d’adopter une résolution soumis au parlement en catimini, rappelant que l’exécution du projet Simandou Sud débute en 2018. A l’en croire, tout le battage médiatique fait autour de la signature de la convention sur Simandou  ne constitue que des termes de campagne. ‘’Il ne faut pas jeter de la poudre aux yeux des Guinéens, dit-il. Ce sont des termes de campagne pour dire que la Guinée aura 20 milliards de dollars. C’est de la même manière ils ont parlé de l’atteinte de l’initiative des Pays pauvres très endettés (PPTE), du 10e FED, c’est un long processus. Si on vous dit qu’il y a 20 milliards pour la Guinée,  asseyez-vous et vous verrez s’ils vont tomber demain’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info