Accueil » Société » Démarrage à Conakry des travaux sur les états généraux de la santé

Démarrage à Conakry des travaux sur les états généraux de la santé

Sous le thème ‘’couverture universelle en santé pour tous, un objectif à atteindre’’, les états généraux de la santé ont été lancés ce mardi 24 juin au Palais du peuple. Placé sous le haut patronage du président de la république, la cérémonie a connu la présence des partenaires techniques et financiers, et des cadres du ministère de la santé et de l’hygiène publique.  PENTAX DIGITAL CAMERA

Du 24 au 25 juin, plus de 300 cadres du ministère de la santé venus de toutes les régions du pays et des structures sanitaires, mais aussi des partenaires techniques et financiers de la Guinée. Ces états généraux sont une occasion opportune pour les acteurs de la santé de faire une analyse critique en proposant des dispositions du système sanitaire dans son ensemble et d’ouvrir des perspectives meilleures pour la population, a indiqué Dr Mohamed Ag Ayoya, représentant de l’Unicef en Guinée.

Faisant le diagnostic du secteur, il révèle que le système sanitaire Guinéen est confronté à des difficultés multiples. Ce qui, selon lui, rend peu performant et inaccessible les soins de santé à une  frange importante de la population. Parmi les contraintes du secteur sanitaire figurent en bonne place l’insuffisance du financement du secteur, le manque de personnel et sa concentration de plus de 70% dans la capitale, Conakry.

Pour corriger ces tares, le représentant de l’Unicef en Guinée plaide pour un rehaussement du budget alloué au secteur de la santé qui est de nos jours à 3,8% à au moins 15% en vue d’améliorer les prestations sanitaires.

Pour sa part, le représentant de l’Union européenne Philippe Van Damme, a déclaré que le système de santé Guinéen qui était jadis un modèle pour la sous-région Ouest-africaine est aujourd’hui en souffrance. La récurrence d’épidémies, que ce soit le choléra, la méningite, la maladie du charbon, la rougeole, illustrent bien cette situation, selon le diplomate. Ce n’est pas tout. Les difficultés rencontrées par la direction nationale de la Prévention et lutte contre les épidémies  pour maitriser l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola en sont d’autres malheureuses illustrations du secteur de la santé.

Pour le représentant de l’OMS, Dr René Zitsamele-Coddy, l’organisation des états généraux de la santé est la preuve de l’engagement des autorités Guinéennes en vue de trouver des voies et moyens permettant de créer les conditions de meilleure satisfaction des besoins de santé des populations. Selon lui, les travaux de ces états généraux ouvriront de grandes perspectives en faveur de la santé afin d’inscrire résolument leur démarche dans le sens d’une quête permanente de solutions aux problèmes de santé qui seront identifiés, décrits et analysés en profondeur.

Pour redynamiser le secteur de la santé, la Guinée devra renforcer six piliers fondamentaux dont entre autres la gouvernance du secteur de la santé, la disponibilité des ressources humaines en quantité et en qualité de même que des médicaments et autres produits de santé, le financement de la santé, le système d’information sanitaire et de maintenance.

Abordant dans le même sens, le ministre de la santé et de l’hygiène publique a indiqué aux participants que les états généraux doivent permettre de faire un diagnostic du système de santé afin de décliner les pistes d’orientation devant servir de base à l’élaboration d’une nouvelle politique de santé et d’un nouveau plan national de développement sanitaire. Pour cela, précise le médecin-colonel Rémy Lamah, il sera nécessaire de répondre à un certain nombre de questions stratégiques portant sur la gouvernance, l’offre de soins, les produits de santé, les technologies médicales et les ressources humaines.

En présidant la cérémonie d’ouverture des activités des états généraux, Alpha Condé a passé en revue les maux dont soufre le système sanitaire Guinéen. Il a par la suite appelé les professionnels de la santé à plus de responsabilité et au respect du corps du métier au service des populations.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info