Accueil » Société » Manifs à Kaloum contre le délestage électrique : la réaction inamicale de Laye Kouyaté

Manifs à Kaloum contre le délestage électrique : la réaction inamicale de Laye Kouyaté

Lundi dernier, des jeunes ont exprimé leur ras-le-bol du manque du courant électrique dans la commune de Kaloum. Quarante-huit heures plus tard, le chargé de communication de l’Electricité de Guinée (EDG) a mis les points sur les ‘’i’’. Laye Kouyaté, c’est son nom, affirme que les coupures récurrentes du courant électriques sont dues à un problème de transformateur électrique et non à la production.edg

"

‘’Ce n’est pas un manque de production. Nous sommes confrontés à un problème de transformateur électrique à Kaloum’’, a clarifié le chargé de communication de l’EDG. Il y a moins d’un mois, le transformateur de 1.200 KVA alimentant le quartier Manquepas et le Musée national est tombé en panne.

Informé, Laye Kouyaté dit avoir diffusé des communiqués radios indiquant les équipes techniques de l’EDG sont à pieds d’œuvre pour rétablir le courant électrique dans cette zone. ‘’Un transformateur de telle puissance ne se trouve pas dans les magasins de la société. On n’a pas non plus des pièces en réserve’’, déplore-t-il. ‘’Tout le week-end passé, nos équipes techniques se battaient pour reconfigurer le réseau électrique’’, explique-t-il au micro de notre reporter.

A en croire le chargé de communication, EDG a pu trouver un transformateur d’une puissance de 800 KVA  le samedi dernier. Il faut, dit-t-il, trouver un autre second d’une capacité de 400 KVA pour combler le déficit.

Autre difficulté rencontrée par Electricité de Guinée, selon Laye Kouyaté, est la construction anarchique des maisons dans la commune de Kaloum. ‘’Les gens ont construit sur le réseau électrique’’, martèle-t-il, ‘’on a des difficultés d’atteindre certains points à Kaloum sans monter sur les toits des maisons. Il arrive des moments où les équipes techniques de l’Electricité de Guinée sont obligées de rentrer dans les toilettes des concessions, voire même dans des salons pour rétablir le courant électrique’’,  explique le chargé de communication qui reproche de passage à des commerçants du marché Niger de poser leurs marchandises sur le perron de la fondation du réseau.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224  666  905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info