Accueil » Politique » Fuites de sujets au Baccalauréat: Ibrahim Kourouma, entre démission et limogeage?

Fuites de sujets au Baccalauréat: Ibrahim Kourouma, entre démission et limogeage?

La Guinée est en train de vivre son plus grand scandale dans le secteur de l’éducation. Après les tambours et trompettes du Ministre Kourouma pour un semblant de ‘’tolérance Zéro’’, voici ce que nous révèle le vrai visage d’un système éducatif gangréné jusqu’à la moelle. Dr Ibrahima kourouma

Par la sensibilité de ce département, n’importe quel quidam ne doit pas se retrouver à sa tête. Mais en Guinée, dans le système sclérosé d’Alpha Condé, un vendeur de produits pharmaceutiques sommeillant s’est réveillé un matin, Ministre de l’enseignement pré-universitaire.

Pour la première fois dans le cercle des tropiques, le Ministère de l’enseignement sous le magistère d’Ibrahima Kourouma, les sujets sont vendus comme des cacahouètes à des prix variant entre 60 et 70.000 GNF. Et circulent allègrement dans des téléphones par la magie des sms. C’est malheureusement l’image que nous offre le système d’enseignement censé enseigner et former les élites à l’éthique, la vertu, bref ! A une éducation efficiente.

Mais pendant le régime d’Alpha Condé, la rigueur a laissé la place à la démagogie, les travailleurs aux troubadours, le sérieux à la manigance. Voici que l’on vient de sacrifier une rude année de travail d’enseignants dégourdis, d’élèves chevronnés. D’autant que cette année-là, le baccalauréat ne va servir absolument à rien, du fait d’une administration incompétente, décrédibilisée par une corruption endémique.

Lorsque dans un pays, le secteur névralgique censé préparer l’avenir du pays, préparer la relève est géré avec légèreté, sans professionnalisme, c’est le résultat auquel il faut toujours s’attendre. Quand des surveillants sont mal ou pas payés du tout, quand les responsables sont malhonnêtes et quand l’impunité devient chronique, il y a problème.

Kourouma vient de sacrifier sur l’autel de l’incompétence, tout une année d’études avec son concert d’efforts pécuniaires et autres non moins importants, qu’aucun père de famille conscient et responsable ne pourra lui pardonner.

Mais cela n’est-il pas surprenant de la part d’un récidiviste notoire qui se complaint dans sa bêtise ?

Il est rattrapé par ses agissements mafieux des années antérieures. Le scandale dans l’affaire de prime des surveillants des examens en 2013 et celui de la bourse extérieure des étudiants guinéens. Deux affaires dans lesquelles il avait été durement éclaboussé, mais fort curieusement il faut traîner des multitudes de casseroles pour avoir de la promotion et être plébiscité par le Pr Alpha Condé.

Pour un gouvernement sérieux, responsable, soucieux de l’avenir des enfants du pays et capable d’envoyer un signal fort à tout malfaisant, le moindre mal serait de pousser à la démission ce ministre dilettante sinon procéder au plus tôt à son limogeage. Mais hélas ! Alpha Condé tel qu’on le connaît continuera à s’en accommoder, prenant cela pour de l’épi phénomène. D’ailleurs soyons heureux s’il n’essaye pas comme d’habitude de noyer le poisson, dans son éternel argument sur les gestions précédentes, car en fait, il s’en fout pas mal du devenir des guinéens. C’est l’évidence même.

Cellule Com UFR

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info