Accueil » Société » Le virus Ebola peut être contrôlé facilement, selon l’OMS

Le virus Ebola peut être contrôlé facilement, selon l’OMS

 Après la Sierra-Léone, le sous-directeur de l’Organisation mondiale de la santé a bouclé sa tournée en Guinée ce jeudi, 10 juillet 2014. Le docteur Keiji Fukuda était venu s’enquérir de l’évolution de la situation  de l’épidémie d’Ebola en Guinée et échanger avec les autorités sur l’appui que pourrait apporter l’OMS dans la mise en œuvre de la stratégie de riposte contre le virus.

"
Dr. Keiji Fukuda- Sous-directeur général de l'OMS

Dr. Keiji Fukuda- Sous-directeur général de l’OMS

Déclarée en Janvier dernier sur le territoire Guinéen, l’épidémie d’Ebola sévit désormais dans deux autres pays voisins de la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone ; et fait état de 844 cas recensés dont 518 morts, selon un communiqué de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

A Conakry pour une visite de travail, le sous-directeur général de l’institution onusienne en charge de la santé a indiqué à la presse que l’épidémie d’Ebola déclarée en Guinée est l’une des plus difficiles jamais rencontrées. La raison, selon Keiji Fukuda est qu’elle sévit dans les zones rurales, mais aussi dans les grandes agglomérations et s’est propagée dans deux autres pays de sous-région.

Sceptique et rassurant à la fois, le Dr. Fukuda rassure l’épidémie de fièvre hémorragique à Ebola n’est pas hors contrôle. Cependant, révèle-t-il, elle est sérieuse et urgente, annonçant de passage que toutes les actions sont mises en œuvre pour stopper la propagation de la maladie.

Parmi les mesures prises par  les autorités Guinéennes et les partenaires pour la riposte contre le virus Ebola, le sous-directeur de l’Organisation mondiale de la santé s’est dit rassuré par le travail abattu par le personnel de santé déployé au centre de traitement de Donka. ‘’Toutes les mesures de précaution sont prises  pour que le virus ne se transmette pas d’une personne à une autre au sein de ce centre de traitement. Même si les conditions de travail dans ce centre sont difficiles, j’ai été impressionné par le personnel qui se bat tous les jours contre la maladie pour sauver des vies’’.

Au sortir de la rencontre des ministres de la santé des pays de l’Afrique de l’Ouest à Accra, les participants se sont accordés sur la nécessité de la mise en place d’un fonds de 10 millions de dollars pour la recherche sur le virus Ebola et la création d’un centre de contrôle sous-régional en Guinée qui servira de plateforme de coordination destinée à consolider et harmoniser l’appui technique de tous les principaux partenaires en faveur des pays de l’Afrique de l’Ouest, et à mobiliser des ressources.

Mais avant la concrétisation des conclusions de la réunion d’Accra, le sous-directeur général de l’Organisation mondiale de la santé est convaincu que le virus Ebola peut être contrôlé facilement. Pour cela, d’après le Dr. Keiji Fukuda, les communautés doivent comprendre la portée de la maladie, mais aussi et surtout respecter les mesures de prévention recommandées par l’Organisation mondiale de la santé. .

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info