Accueil » Société » Conakry abritera bientôt le 1er Salon africain des organisations non gouvernementales

Conakry abritera bientôt le 1er Salon africain des organisations non gouvernementales

 La capitale Guinéenne abritera les 17 et 18 octobre prochains le Salon africain des organisations non gouvernementales. L’annonce a été faite vendredi lors d’un point de presse animé par les responsables du Collectif des ONG pour la promotion de l’excellence (Cope-Guinée), initiateur de la rencontre.  PENTAX DIGITAL CAMERA

"

Placé sous le thème « ONG,  piliers de la lutte contre la pauvreté », ce Salon est une sorte de tribune offerte aux organisations non gouvernementales guinéennes et africaines afin de passer en revue le bilan de leurs actions. ‘’[…] Nous organisons cette rencontre d’envergure à Conakry pour permettre aux différentes organisations de présenter le bilan de leurs activités sur le terrain dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, l’ignorance, la misère, le chômage, les fléaux sociaux, la promotion de la paix  et la quiétude sociale sur le continent’’, indique Paul Kamano, Président du Cope-Guinée.

Cette rencontre dans la capitale Guinéenne se veut, en outre, un centre d’exposition et de réflexions sur les résultats et les nouvelles orientations  dans l’optique d’influencer positivement les politiques, mais aussi et surtout d’accroitre les résultats sur la vie et le quotidien des citoyens, ajoute Samba Bah, Chargé de communication du Collectif.

Pour cette première édition, différentes organisations non gouvernementales évoluant en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso sont concernées par le Salon africain à Conakry afin, selon les organisateurs, d’oser expliquer leurs modèles de fonctionnement et présenter les actions tangibles réalisées sur le terrain.

Autre volet non des moindres du Salon africain des organisations non gouvernementales concerne la question de la corruption au sein de certaines organisations étrangères basées sur le continent.

‘’Il y a des organisations qui ont pris l’habitude de parler des grands financements. Mais sur le terrain, les résultats laissent à désirer’’, déplore Paul Kamano qui souhaite qu’à l’issue de cet espace de promotion d’idées, d’actions et d’initiatives que les colloques, séminaires et ateliers organisés en Guinée puissent servir à réduire considérablement la pauvreté dans le pays.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info