Accueil » Société » Face au virus Ebola, le Liberia ferme ses frontières

Face au virus Ebola, le Liberia ferme ses frontières

Le gouvernement Libérien a pris des mesures draconiennes pour stopper  la propagation du virus Ebola. Le Pays d’Ellen Johnson Sirleaf a annoncé la fermeture de ses frontières à l’exception des aéroports et autres points d’entrée importants qui restent ouverts, mais  sous contrôle. frontiere

Pour ces points d’entrée qui restent ouverts, la présidente Libérienne indique des mesures de prévention strictes sont instaurées afin de lutter efficacement contre la propagation de l’épidémie d’Ebola.

Quant aux voyageurs qui désirent se rendre au Liberia, ils doivent désormais respecter les nouvelles politiques de voyage mises en place par les autorités qui entendent inspecter tout passager entrant et sortant sur le territoire Libérien.

Une autre mesure prise par Ellen Johnson Sirleaf est la limitation des réunions publiques pour éviter les contacts.

La prise de cette décision intervient après qu’un médecin Américain, Kent Brantly qui supervisait la lutte conte l’épidémie Ebola au Liberia et Nancy Writebol, une infirmière Américaine travaillant pour une autre organisation humanitaire, aient contracté le virus hémorragique.

Depuis sa déclaration au mois de février dernier, l’épidémie d’Ebola a fait 660 victimes en Guinée, en Sierra-Léone et au Libéria. Sur le terrain, le virus continue de se propager et la Sierra-Léone est considérée comme le principal foyer du virus.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info