Accueil » Politique » ‘’Il y a peu de pays en Afrique où le débat sur les projets de société est aussi pauvre qu’en Guinée’’

‘’Il y a peu de pays en Afrique où le débat sur les projets de société est aussi pauvre qu’en Guinée’’

Le mandat de Philippe Van Damme jusque-là Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée touche à sa fin. Le diplomate Européen en poste à Conakry depuis 2010 prendra fonctions début septembre au Zimbabwe, pays de Robert Mugabe. Avant de partir, Philippe a rencontré lundi la presse nationale et internationale lors d’une petite cérémonie d’adieu organisée à son honneur à la maison des communes des journalistes. 

"

Phillipe Van dameAttendu par la presse pour présenter un bilan de son mandat en Guinée, Philippe Van Damme a indiqué qu’il n’est pas la bonne personne pour présenter son propre bilan. ‘’Ce n’est pas à moi de faire le bilan de mon mandat durant ces quatre dernières années en Guinée. Je pense plutôt que ce rôle revient à la presse, le gouvernement ainsi que les partenaires de l’Union européenne’’, a dit aux hommes de médias le diplomate Van Damme qui partageait sa réflexion sur la situation socio-politique de la Guinée.

A l’entendre, ‘’la Guinée vient de loin, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir’’. Durant son mandant, il dit avoir tenu à appliquer un certain nombre de valeurs.  ‘’J’ai toujours tenu à un certain nombre de valeurs de base partout où je vais : l’honnêteté intellectuelle, le goût du travail bien fait, la rigueur. Ce sont des valeurs qui ont permis à l’Europe de retrouver la paix avec elle-même et construire des démocraties apaisées, solidaires et ouvertes vers le monde. Ce sont ces valeurs que j’ai incarnées durant mon mandant en Guinée’’, a-t-il indiqué à l’auditoire très attentif.

Après avoir représenté l’Union européenne en Guinée pendant 4 ans, Philippe Van Damme est convaincu que l’Etat Guinéen a été divisé sous le règne de dictatures successives. Maintenant, explique-t-il, la Guinée a besoin de réconciliation, de retrouver la loyauté citoyenne, et surtout un Etat de droit.

En quittant la Guinée, Philippe Van Dame pose ses valises au Zimbabwe. Une affectation qui suscite des interrogations d’un journaliste qui estime que le désormais ex-chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée est souvent envoyé dans des pays où la démocratie est en souffrance ? interroge un journaliste. ‘’Ce n’est pas à moi de juger  la qualité de la démocratie dans un pays. Nous sommes tous des Etats en construction, donc en évolution. Dans la pratique diplomatique de l’Union européenne, nous sommes supposés bouger tous les quatre ans. J’ai une longue expérience de l’Afrique. Ma conviction est que je peux être utile à l’UE dans un autre Etat Africain’’, avoue Philippe Van Damme.

Poursuivant son exposé, M. Van Damme rappelle que la communauté internationale n’a pour rôle de se substituer aux Guinéens. Les problèmes de la Guinée doivent être résolus par les Guinéens, selon ses propos. ‘’Nous accompagnons ce processus. C’est à la classe politique de jouer son rôle puisque ce n’est pas à la communauté internationale d’interpeller les électeurs’’.

Parmi les regrets de Philippe Van Damme figure en pôle position le temps précieux la communauté internationale a gaspillé pour l’instauration d’un dialogue entre la classe politique Guinéenne.   ‘’Il y a en moi une certaine frustration. Nous avons consacré assez de temps pour avoir un dialogue politique et essayer d’aider la classe politique à surmonter ses méfiances. Je ne suis pas certain que nous avons réussi d’ailleurs’’, reconnait-il. Avant de faire remarquer à l’auditoire que  ‘’plusieurs efforts ont été fournis  au détriment des vrais débats de société car en Afrique, il y a peu de pays où le débat sur les projets de société est aussi pauvre qu’en Guinée tant au sein de la société civile, que dans la classe politique, les milieux académiques, et même dans la presse’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuineee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Alpha conde ne bon pour la Guinée e les guinées an 2015 ill kitra o pouvoir ci no c la rébellion on na ma d alpha es son gouvernement

  2. En toute franchise:
    Il dit ètre «  » convaincu que l’Etat Guinéen a été divisé sous le règne de dictatures successives. » » » »

    ET OÙ sont toutes ces personnes aujourdhui??????
    EST ce Mr Alpha Condé n’est il pas entouré de ces mème personne en tant que Opposants???????

    DONC est ce la faute à Mr AC?????
    VOUS allez me dire certe, QUE OUI, ( Parcequ’il a dù mal à leur reconcilier ),………..
    En toute Franchise ( Comment pourrez vous deraciner ce qui a été enraciner pendaant plus de 50 ans??????????????? )

    Nous devrons un peu arrettez avec notre esprit de communisme ethnique, en essayant de voir l’interèt du peuple et de la nation,…

    ET qu’est que vous comprenez dans sà??????
    ‘’Nous accompagnons ce processus. C’est à la classe politique de jouer son rôle puisque ce n’est pas à la communauté internationale d’interpeller les électeurs’’.

    IL dit bien,  » ce n’est pas à la communauté internationale d’interpeller les électeurs’’….
    ET que dire si la classe politique n’interperlle les électeurs qu’à descendre dans la RUE, pour semer la pagaille, menacé la paix publique et celle de la nation,..
    est ce une solution qui pourra nous mener à la paix?????

    IL dit encore «  » » il y a peu de pays où le débat sur les projets de société est aussi pauvre qu’en Guinée tant au sein de la société civile, que dans la classe politique, les milieux académiques, et même dans la presse’’.

    IL dit bien «  » tant au sein de la société civile, que dans la classe politique, les milieux académiques, et même dans la presse’’.

    Et cà cèst parceque ON a tous une mentalité archaïque, rageuse et haineuse ( mème si on ne le dit pas en face, mais au fond de nous, chacun d’entre nous savons que c’est cá la VERITE, car on sait tous, les interventions qui se passe dans le pays et en dehors du pays ), en se basant Tout le temps sur les problèmes ethniques historique pour règler nos problèmes d’aujourdhui, Tout en cherchant à obtenir une fierté ethnique ( VOILÁ CE QU’ON DOIT DERACINER DANS NOTRE TÈTE; ET CE QUI N’EST PAS CHOSE FACILE ),..

    ON devrait donc tous se battre ensemble pour aider cet pauvre pays à oublier ses passé dictatorial ( comme L’a dit Ce Monsieur ), SINON comment pourront nous le faire si CETTE generation est aussi ensorcelée par cette doctrine archaïque?????????

    CAR on oubli que qu’en une équipe gagne, on parlera du collectif, Donc NOTRE contribution sera avant tout d’appeler les gens au calme, et à ne pas descendre dans la rue ( car la rue n’est pas synonyme de paix ), Voilà ce que l’opposition n’arrive pas à faire,….

    De toute facon prions tous, que quoi qu’il en fasse, que DIEU nous conserve la paix dans ce pays pour l’interèt commun de Tout un chacun et de la Nation,…
    Car prenons un peu l’exemple sur les pays qui ont connu la guerre, ( parceque après, la guerre ne laisse place qu’au regrèt et qu’à la perte totale )….

    QUE DIEU SAUVE CE PAYS, et malheur à toutes personnes, qui, au fond de lui veut la guerre pour ce pays,…. AMEN!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info