Accueil » Société » Ebola : Des équipes sanitaires déployées le long des frontières avec le Liberia et la Sierra Leone

Ebola : Des équipes sanitaires déployées le long des frontières avec le Liberia et la Sierra Leone

Dans le but de freiner l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola, les autorités ont annoncé mercredi le déploiement de 105 agents sanitaires chargés de surveiller le long des  frontières  entre la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, notamment à Forécariah, Guéckédou, N’zérékoré et Macenta. 

"

SAM_1441La décision de déployer ces équipes sanitaires le long des frontières est conforme à la  déclaration  de l’urgence sanitaire, selon des responsables du comité de riposte contre le virus Ebola. En groupe de 5 personnes, ces équipes sanitaires sont composées d’un civil, un agent des services de santé militaire et trois autres qui seront choisis par les dix districts sanitaires frontaliers à la Sierra-Léone et au  Liberia, a annoncé le comité lors d’une rencontre mercredi avec presse.

Sur le terrain, les équipes seront chargées de faire le contrôle sanitaire systématique de tout individu qui se déplace le long des frontières de la Guinée avec les deux autres pays touchés par le virus mortel.

La durée de la mission  de ces agents dépendra de l’évolution de l’épidémie en Guinée, a précisé le docteur Sakoba Keita, chef de division Prévention et lutte contre les maladies infectieuses.  Toutefois, le comité a misé  sur 3 mois le temps de maîtriser le virus Ebola qui fait des ravages en Guinée depuis le début de l’année.

Cette décision des autorités Guinéennes de déployer des agents le long de nos frontières vise à appliquer l’une des recommandations de la réunion à Conakry des chefs d’Etat de la Mano River Union, mais aussi les mesures prises par le président Alpha Condé dans sa déclaration de l’état d’urgence sanitaire, souligne le ministre de la santé, Rémy Lamah.

‘’Votre mission est de veiller le long de nos frontières. Vous devez veiller strictement, rigoureusement à ceux qui vont rentrer ou sortir. Vous devez connaitre leur provenance et leur demander  s’ils n’ont pas développé une fièvre ou une diarrhée pendant les 15 derniers jours’’, a-t-il dit aux agents recrutés pour la circonstance. ‘’Et quand vous détectez des cas suspects, il faut automatiquement appeler le 115 qui est le numéro vert’’, a-t-il suggéré aux agents qui devraient quitter Conakry mercredi.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info